Skip to content

Energie & Vous : comment faire installer un compteur de chantier ?

(Relaxnews) – Vous déménagez ou emménagez, vous êtes locataire ou propriétaire… Le médiateur de l’énergie vous livre ses conseils pratiques pour comprendre le marché de l’électricité, du gaz ou encore du photovoltaïque, que ce soit pour vos démarches, réclamations, renseignements ou votre quotidien. Cette semaine, le compteur de chantier.

Si vous souhaitez obtenir un raccordement provisoire à l’électricité durant des travaux, il faut que vous sachiez pour combien de temps vous allez en avoir besoin et quelle puissance demander. S’il s’agit d’une durée inférieure ou égale à 28 jours, vous pouvez effectuer la demande auprès d’un fournisseur d’électricité ou du gestionnaire de réseau de distribution. Si c’est plus de 28 jours, il vous faudra choisir un fournisseur d’électricité qui fera suivre votre demande au gestionnaire de réseau de distribution.

Pour l’installation d’un compteur de chantier, qu’il s’agisse d’une foire, kermesse, ou d’un chantier rapide, dont la durée n’excède pas 28 jours, vous pouvez soit contacter le fournisseur qui s’occupera alors des démarches auprès du gestionnaire de réseau, soit directement le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité, en lui précisant le nom du fournisseur choisi.

Pensez à vérifier que le fournisseur choisi propose des offres pour les raccordements provisoires sur de brèves périodes car souvent, pour ce type de raccordement, le fournisseur historique (EDF sur 95% du territoire) est le seul à le faire.

Pour un raccordement de chantier de construction dépassant 28 jours, c’est le fournisseur que vous avez choisi qui va servir d’intermédiaire. Vous lui indiquerez les caractéristiques du branchement provisoire dont vous avez besoin, ainsi que les dates de branchement et de dépose du compteur souhaitées.

Même si vous avez pris contact avec le fournisseur, le gestionnaire de réseau peut vous contacter pour finaliser la demande, notamment pour vérifier les éléments techniques et pratiques.

Notez que pour que le branchement provisoire puisse être réalisé, il vous faudra signer une lettre d’engagement précisant notamment la puissance et le caractère provisoire de celui-ci.

En cas de besoin, le raccordement provisoire peut être prolongé en précisant pourquoi cette prolongation est nécessaire, sauf si le branchement alimente une installation définitive sans Consuel (Certificat garant de la conformité électrique).

Pour en savoir plus : www.energie-info.fr/Fiches-pratiques/Je-demenage-je-construis/Je-fais-installer-un-compteur-de-chantier

(Crédits photo : AndreyPopov / IStock.com )