Skip to content

Le consommateur français a déjà voté.

Les consommateurs français broient du noir, selon l’Observatoire Cetelem. Ils ne perçoivent pas d’amélioration de leur pouvoir d’achat, affichent une défiance vis-à-vis des politiques et ressentent exaspération et colère. Un tableau très sombre à deux mois de l’élection présidentielle. Lire la suite Challenges.fr