16 Recherche d’information : des avis proches qui comptent

Dans la relation de confiance qui se joue entre une marque et ses clients, il apparaît que, là aussi, la proximité et l’intimité jouent un rôle capital.

 

 

Ainsi, c’est une fois encore l’entourage proche auquel on fera le plus confiance pour acheter une marque (87 %). Le développement de l’économie partagée se concrétise par la confiance que l’on accorde aux autres consommateurs. 63 % des Européens disent intégrer les notes et les avis donnés en ligne. Et 60 % jugent que le jugement des sites Internet, comme par exemple celui des comparateurs, est à prendre en compte. En complément de ces différents points de vue, les articles des magazines spécialisés recueillent de nombreux suffrages.

Fini donc le temps de la parole unique. Il émerge désormais une approche informative cross-canal qui fait naître la confiance par la confrontation des avis.
Dans cette histoire en train de s’écrire, il apparaît pourtant un perdant. Seulement 52 % des Européens font confiance aux vendeurs, 60 % ayant même renoncé à leur achat par manque de confiance envers eux.