08 Des attentes clairement identifiées

Alors, pour les Millennials, les magasins seraient-ils sans défaut ? Évidemment non. La majorité des reproches qui leur sont adressés a un rapport au temps et à la facilité d’usage. Génération digitale oblige, les Millennials ont toujours vécu avec une forme d’instantanéité qui les voit faire preuve, plus que leurs aînés, d’une relative impatience et d’une certaine insatisfaction si tout ne se passe pas tel qu’ils l’entendent.

Plus vite…

Ainsi, jugent-ils l’attente aux caisses des magasins trop importante (40 %), avec des Roumains de loin les plus critiques (58 %) et des Norvégiens nettement plus paisibles (28 %). À ce sujet, les Millennials français se situent parfaitement dans la moyenne.

 

 

… plus large

Les plages horaires réduites des magasins sont aussi soulignées par 27 % des Millennials européens. Cette fois ce sont les Belges qui se montrent relativement revendicatifs (40 %), les Britanniques, les Italiens et les Portugais étant les plus compréhensifs.

… plus simple

En termes de facilité, 34 % des Millennials regrettent que les produits ne soient pas toujours disponibles. Regret principalement exprimé par les Hongrois et les Espagnols (44 % et 41 %), au contraire des Danois, des Suédois et des Norvégiens (24 %, 26 % et 27 %).

La difficulté d’accès, que ce soit pour garer son véhicule ou par manque de transports en commun, est également perçue comme un frein non négligeable. 28 % des Millennials en font état, les Roumains se sentant les plus empêchés à ce sujet (35 %) alors que les Hongrois y voient moins matière à récrimination (21 %).