L'Observatoire Cetelem

L’actu en direct

// Stabilité de la production industrielle en août

La production industrielle française est restée stable en août malgré la dégradation du climat des affaires. Par ailleurs, le chiffre de juillet a été révisé à la hausse (+0,5% m/m). L’acquis de la production industrielle pour le troisième trimestre se maintient à +0,6% t/t.

// Le marché automomobile encore fragile

Les immatriculations de voitures neuves (VP+VUL) ont légèrement progressé sur les 6 premiers mois de l’année en France (+2,7%). Ce chiffre se compare à une année 2013 historiquement faible et, pour le moment, on ne peut pas parler de franche reprise du marché. Dans le détail, les constructeurs français tirent leur épingle du jeu. Ainsi, PSA voit ses ventes progresser de 4% depuis le début de l’année et le groupe Renault de 12,5%. C’est Dacia qui réalise la performance la plus spectaculaire avec une hausse de 30,4% sur le marché des vehicules particuliers. Pour l’ensemble de l’année, nous maintenons notre prévision d’une hausse de 2% des immatriculations.

// Automobile : le marché européen confirme sa reprise

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 4,5 % au mois de mai en Europe. C’est le neuvième mois consécutif de hausse et les immatriculations ont progressé de 6,9% depuis le début de l’année. Certains pays enregistrent des progressions spectaculaires. C’est le cas du Portugal (+42% depuis le début de l’année), l’Espagne (+16,3%) et le Royaume-Uni (+11,6%).

// Automobile : l’année se termine bien en Europe

Les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne ont reculé de 1,7% en 2013 par rapport à 2012, mais elles ont augmenté en décembre, pour le quatrième mois consécutif selon l’ACEA. En 2013, 11,8 millions de voitures neuves ont été vendues dans les 27 pays de l’Union européenne. Les situations sont très différentes selon les pays: le marché est resté dynamique au Royaume-Uni (+10,8%), mais aussi en Espagne (+3,3%). A l’inverse, les ventes ont reculé en France (-5,7%), en Allemagne (-4,2%) et en Italie (-7,1%). Toutefois, la baisse des immatriculations enregistrée en 2013 est bien inférieure à celle de 2012. Les ventes avaient chuté de 8,2% par rapport à 2011, et les constructeurs avaient connu en Europe leur plus mauvaise année depuis 1993. Surtout, pour le quatrième mois consécutif, les ventes ont augmenté en décembre, de 13,3%, avec 906.294 véhicules neufs immatriculés. La hausse avait été de 5,4% en septembre, de 4,7% en octobre, et de 1,2% en novembre.