L'Observatoire Cetelem

Navigation

L’actu en direct

// Les ventes de voitures neuves en forte hausse en mai : +22,3%

En mai 2016, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 22,3 % en données brutes. Rappelons cependant que le mois de mai comptait cette année 3 jours ouvrés de plus que l’an dernier. Du coup, à périmètre comparable, la hausse est de 4,0%. Au cumul des 5 premiers de l’année, ce sont 84 000 voitures de plus qui ont trouvé preneurs. Cette bonne santé de notre marché hexagonal, s’illustre par la hausse de l’ensemble des canaux (ventes aux particuliers, aux sociétés, aux loueurs…) ainsi que par le fait que tous les groupes automobiles voient leurs ventes progresser depuis le 1er janvier (plus faible hausse pour Ford et Nissan avec + 0,2%).

A L’Observatoire Cetelem de l’Automobile, nous avions prévu une hausse des ventes de 3,1% sur l’ensemble de l’année. Cette bonne dynamique nous amène à revoir nos prévisions à la hausse à +5,1% ce qui porterait les ventes de VPN à 2 015 000 unités.

// Marché automobile français : une belle année 2015.

2015 : le redressement se confirme.

Le marché français des ventes de voitures neuves s’est redressé en 2015 avec une hausse des immatriculations de 6,8%. Ce chiffre, meilleur que prévu, qui confirme le redressement de notre marché hexagonal, a été proté par les ventes aux loueurs (LCD et LHCD +13%). Les ventes aux particuliers restent assez peu dynamiques en petite hausse d’environ 2,5% sur l’année. Du côté des constructeurs, il faut noter la bonne tenue des contructeurs « premium » comme Mercedes et BMW. Volkswagen de son côté a subi le contrecoup du scandale des moteurs trucqués en fin d’année avec un mois de décembre particulièrement mauvais. Reste à savoir si cette tendance négative se poursuivra en 2016.

2016 : nous anticipons une hausse des ventes de 3,1%.

Nos prévisions publiées à l’occasion de la sortie de L’Observatoire Cetelem de l’Automobile 2016 misent sur une nouvelle hausse des immatriculation de 3,1% en 2016. Il faudra surveiller les ventes aux particuliers qui, pour le moment, ne sont pas encore franchement reparties à la hausse. Par ailleurs, nous devrions assister à une nouvelle baisse des ventes de véhicules diesel qui pourrait s’approcher rapidement de la barre des 50% contre plus de 70% il y a trois ans.

 

// Les ventes de voitures neuves en hausse de 2,9% en Europe au mois d’octobre.

Les ventes de voitures neuves ont encore progressé de 2,9% en Europe au mois d’octobre. Cette hausse est inférieure à la tendance constatée depuis le début de l’année (+8,2%). Parmi les 5 principaux marchés en Europe, le Royaume-Uni bascule en territoire négatif (-1,1%) pour la première fois depuis de nombreux mois. La France (+1%) et l’Allemagne (+1,1%) restent en territoire positif.
Le groupe Volkswagen marque le coup, en baisse de 0,5%, ce qui constitue une rupture de tendance avec la hausse enregistrée depuis le début de l’année (+6,4%).

// France : les ventes de voitures neuves ralentissent en octobre.

Les chiffres publiés par le CCFA indiquent que les ventes de voitures neuves sont restées pratiquement stables en octobre : +0,6%. Au cumul des 10 premiers mois de l’année, la hausse des immatriculations reste soutenue (+5,1%). Pour autant, le détail des chiffres montrent que les ventes aux particuliers ont reculé en octobre de 4,8% mais restent en territoire positif sur l’ensemble de l’année (+1,9%). Ce sont les ventes aux loueurs (courte et longue durée) qui tirent le marché vers le haut.