Skip to content

Les gares comme vitrines pour afficher la citoyenneté et la modernité de la SNCF… Les temps changent

Vu dans une gare parisienne

Pour transformer certaines de ses gares en lieux de vie, la SNCF avait lancé un appel à projets Challenge Gare Partagée imaginé pour permettre à des services innovants et collaboratifs d’y voir le jour. Les premiers résultats sont aujourd’hui visibles à Pont-Cardinet, dans le 17e arrondissement de Paris, puisque cette gare accueille désormais huit start-up proposant leurs services tant aux riverains qu’aux voyageurs. Possibilité de retirer un repas via la plateforme Monsieur Bonape, des kits gastronomiques chez Les Commis ou encore son panier de fruits et légumes de La Ruche qui dit Oui !, mais aussi dépannage et petits boulots avec Needelp pour le bricolage, Quatre Epingles pour les retouches vêtements ou Gogomitch pour le transport d’objets. Egalement présents, Le Comptoir Urbain qui permet de retirer ses courses et Enaï qui propose des soins de beauté et des massages. D’ici à fin 2017, dix espaces de ce type devraient voir le jour en Île-de-France.

Qu’en penser ?

Et si la mission de la SNCF n’était pas de transporter des individus, mais d’optimiser leur temps ? Réduire, voire faire oublier le plus possible celui des voyages et, désormais, aussi, pourquoi pas, allonger et qualifier celui passé dans ses gares qu’elle souhaite progressivement faire évoluer de lieux de flux en lieux de vie. Hier, les gares étaient fermées ou vendues, les voilà désormais au centre de ses nouvelles préoccupations (au moins pour quelques-unes d’entre elles…) pour devenir des « villages urbains » : des lieux d’accueil d’un nouveau type pour des commerces pratiques et quotidiens, pensés pour répondre aux attentes de ceux qui les traversent et fluidifier leur organisation journalière. Innover, c’est parfois savoir suggérer un autre rapport au temps pour initier une nouvelle relation avec ses clients. L’autre volonté affichée de la SNCF à travers ce projet est de privilégier les entreprises innovantes issues du digital afin de leur donner une plus grande visibilité, mais aussi de bénéficier de leur image de modernité. Le virtuel au service de la réinvention du réel et l’opportunité, pour la SNCF, de faire la preuve de son soutien à l’économie locale et digitale en favorisant les circuits courts et les jeunes start-up. En offrant ainsi l’espace de certaines de ses gares à des acteurs du quotidien, la SNCF ne vient-elle pas, aussi, signifier à ses usagers qu’elle souhaite s’installer dans leurs habitudes au-delà de leurs déplacements ? L’opportunité de mieux les connaître et de commencer à donner vie à un sentiment d’appartenance communautaire qui pourrait se révéler stratégique dans l’avenir…


En bref

Une start-up russe a imaginé une imprimante 3D XXL (mais nécessitant très peu d’énergie) capable « d’imprimer » une maison en moins de 24h pour une somme de 10.000 dollars environ.

Marshal S. / Marque, Communication & Publicité


 

En bref

Depuis le 1er avril, l’enseigne américaine d’hypermarché Wallmart propose un service de vente de véhicules neufs et d’occasion dans quatre villes du sud du pays.



En bref

Aux Etats-Unis, la banque américaine Capital One vient d’ouvrir des cafés dans les plus grandes villes spécialement conçus pour séduire une nouvelle génération de clients. Une vraie carte y est proposée, ceux qui paient avec la carte bancaire de Capital One ont une remise de 50 % sur les boissons et, à l’arrière du café, des conseillers sont là pour répondre aux questions des clients ou pour animer des ateliers…

Véronique B. / Marque, Communication & Publicité


 

Et aussi…

Selon l’étude « Restructuration du commerce de détail : quel avenir pour le commerce traditionnel ? », menée par ShopperTrak, les consommateurs ont des attentes élevées vis-à-vis du commerce physique dans leur expérience d’achat. 41 % des consommateurs avouent trouver le commerce en ligne plus personnalisé, mais plus de la moitié d’entre eux (51 %) continue de se rendre dans des boutiques physiques pour faire leurs achats. La commodité, le service client, la transparence, l’expérience personnalisée et la prospection avant achat sont les cinq domaines sur lesquels les clients sont vigilants.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.