Skip to content

Passer du virtuel au réel entre opportunisme et pragmatisme.

Vu à Paris

Le site Birchbox qui a fait sa réputation sur la vente par abonnement de Box beauté a récemment ouvert à Paris un salon de coiffure, au-dessus du magasin physique qu’il avait ouvert il y a un peu plus d’un an, pour faire découvrir et essayer ses produits. Une manière pour la marque de renforcer ses liens avec ses acheteuses autour d’une « coiffure express » ou d’un « diagnostic approfondi », mais aussi de faire découvrir ou redécouvrir ses offres puisque, pour prendre rendez-vous, il faut se rendre sur le site…

Qu’en penser ?

La manière dont Birchbox envisage son développement vient parfaitement illustrer le chemin que doivent emprunter les marques récemment créées. Nées d’une intuition ou d’une initiative repérée ailleurs, elles commencent leur vie sur le net où elles peuvent se confronter à la réalité du marché et initier le buzz. Elles ouvrent ensuite un lieu, mi show-room, mi point de vente, imaginé pour incarner leur esprit et donner à leurs clientes la possibilité de se retrouver. Enfin, elles se lancent dans une activité connexe qui leur permettra à la fois de souligner leur expertise et d’élargir leur offre initiale. C’est le chemin emprunté par Birchbox, sorte de dérive vertueuse faite de pragmatisme et d’opportunisme, qui a consisté à avancer pas à pas en faisant à chaque fois, un pas de côté, pour passer du stade de la vente de Box par abonnement à celui de coiffeur même si ce lieu, pour le moment unique, a davantage pour objectif de renforcer sa relation avec ses clients ou de légitimer une offre complémentaire que de contribuer à son chiffre d’affaires. Un cheminement qui pourrait servir de source d’inspiration aux marques traditionnelles, souvent prisonnières de leur histoire, de leur image… et même de leur métier.


 

En bref

Après avoir vendu quelques modèles de la Seat Mii, Amazon propose maintenant des « test drive » en partenariat avec Renault : ses clients Prime de Paris peuvent ainsi se faire livrer devant chez eux un Renault Koleos, Talisman ou Espace pour un parcours d’essai.


En bref

BMW sera bien le premier constructeur à proposer la recharge des batteries par induction. Il suffira de placer son véhicule au-dessus d’un socle spécifique pendant trois heures et demie pour une recharge complète de son véhicule.


En bref

Depuis cet été, en Angleterre, les imprimantes Kyocera ont rejoint le Dash Button d’Amazon permettant de commander automatiquement de l’encre sur le site lorsque les cartouches arrivent à épuisement.

Damien S. / Marketing B2B


Le mot de l’œil

Finsta : « Fake Instagram ». Un second compte Instagram, un réseau « bis » destiné à sa communauté et à accueillir des photos de soi plus naturelles et sans mises en scène sophistiquées qui sont devenues la norme sur les réseaux sociaux. Une aspiration à plus de vérité relationnelle aujourd’hui observable parmi les adolescents américains.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.