Skip to content

Pour continuer à séduire, les hôtels se mettent au story-telling : nouvelles expériences-clients en perspective…

 

OEIL-apostrophe-orangeVu à New York et à Paris

Aux Etats-Unis, la chaîne d’hôtels de luxe Conrad Hotels & Resorts (groupe Hilton) a nommé un ancien rédacteur en chef du Condé Nast Traveler au poste nouvellement créé de « directeur de l’inspiration » avec pour mission de proposer des itinéraires thématiques aux clients des établissements et de permettre aux membres de ses équipes de devenir des « conteurs d’histoires pour leurs destinations ». A New York, chacune des chambres des hôtels NoMad (North of Madison Square Park) dispose d’objets uniques, choisis pour entraîner leurs clients au cœur d’un récit. La même ambition est affichée à Paris, à l’hôtel Pigalle, conçu en collaboration avec les commerçants (boulangeries, pâtisseries, mais aussi librairies) et les artistes du quartier. Ceux-ci ont ainsi pu bénéficier de nuits offertes en échange d’une œuvre…

 

OEIL-apostrophe-orangeQu’en penser ?

Face à des voyageurs toujours plus en quête d’expériences uniques, autant destinées à nourrir leurs souvenirs que leur présence sur les réseaux sociaux, une nouvelle génération d’hôtels commence à apparaître, consciente qu’il ne suffit plus de faire appel à un architecte ou à un designer « star » pour satisfaire leurs attentes. L’ambition est maintenant davantage de chercher à marquer les esprits que de vouloir impressionner à coups de signes ostentatoires. Pour y parvenir, ces hôtels tentent de développer avec leurs clients une relation fortement émotionnelle, presque intime, qui puisse leur donner le sentiment d’être à la fois reconnus en tant qu’individus (et non comme de simples « clients ») et de se sentir intégrés à un quartier ou à une ville à la manière de ce que promettent des sites comme Airbnb. D’où la promesse d’expériences uniques, la construction d’histoires singulières et des collaborations avec les artistes et les commerces locaux, capables de donner à l’établissement un particularisme devenu stratégique dans un univers ultra-concurrencé. Alors que les touristes ont désormais le fantasme de passer pour des « habitants », les hôtels tentent, eux, d’être perçus comme des acteurs locaux : la proximité est bien devenu l’enjeu marketing du moment.


OEIL-boutique-04-violet-180

En bref

Ikea teste actuellement un nouveau service « Cliquez et roulez » dans son magasin de Plaisir (Yvelines) dont le principe est de passer commande sur Internet, puis de se voir remettre les clés d’une camionnette dans laquelle ont été directement chargés les achats. L’opération est menée conjointement avec Hertz.


OEIL-boutique-10-vert-180

En bref

L’enseigne de salons de coiffure en franchise Addict propose des systèmes d’abonnement mensuel permettant de se faire coiffer de façon illimitée. Pour 19,90€ par mois, un homme pourra se faire coiffer à volonté. Pour 49,90€, une femme aura le droit à une couleur et des mèches à volonté et à un brushing par semaine.


OEIL-auto-02-bleu-180

En bref

Ford a déposé un brevet visant à augmenter virtuellement le son du moteur afin d’encourager les conducteurs à changer de rapport plus tôt. Une innovation surtout utile pour les plus petits moteurs.

 


OEIL-tendance-03-rouge-100

Et aussi…

Un tiers des Français consacre davantage de temps à ses courses en ligne qu’à la préparation des repas, rapporte une étude OpinionWay pour Paris Retail Week. Internet est devenu un élément crucial dans le quotidien, au point que 50 % des consommateurs souhaitent faire du shopping à n’importe quel moment de la journée (avant de se coucher, pendant la coupure publicitaire à la télévision, dans une salle d’attente, dans les transports en commun…). Un avis que partagent d’abord les jeunes de 18 à 24 ans (78 %).
(Etude menée auprès d’un échantillon de 1 010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, entre le 27 et le 28 avril).