Skip to content

Quand une entreprise de livraison de repas à domicile sort de son territoire d’origine…

OEIL-vu-par-violetGuillaume R. / Echangeur

OEIL-apostrophe-violetVu à Londres

Spécialiste de la livraison de repas à domicile, Deliveroo a annoncé son intention d’ouvrir son propre espace de cuisine à Londres pour le mettre à disposition des restaurants avec lesquels il travaille. En échange d’un loyer, chacun d’entre eux pourra ainsi bénéficier de sa propre « RooBox » au sein de ce futur espace mutualisé et les coursiers de Deliveroo n’auront plus à aller retirer les plats dans chaque établissement. Une manière pour le site d’élargir sa zone de livraison aux quartiers périphériques de la capitale, peu ou mal desservis (Londres est plus de dix fois plus grande en superficie que Paris intra-muros). Pour le moment, deux restaurants Tommi’s Burger et Yoobi Sushi disposent d’une « RooBox ».

 

OEIL-apostrophe-violetQu’en penser ?

En investissant dans une cuisine mutualisée, Deliveroo bouscule son modèle économique et tente une diversification assez inattendue par rapport à son métier de base. Un « pas de côté » qui lui permet à la fois de se différencier de ses concurrents et de freiner leur développement. Plus qu’une entreprise de service intermédiaire dont le métier serait de permettre aux restaurants d’optimiser le nombre de leurs clients grâce aux livraisons, Deliveroo se présente ainsi comme un partenaire capable de développer leur business en leur offrant la possibilité de toucher de nouvelles populations, vivant dans des zones éloignées des centres-villes, et cela, sans risques financiers. Si la livraison à domicile répond, pour un restaurant, à une logique d’intensification, le système imaginé par Deliveroo suggère, lui, une expansion rendue possible par l’accès à des espaces de « co-cooking » : les nouveaux « tiers-lieux », ni chez soi, ni dans une entreprise, appelés à s’inscrire dans le prolongement du succès actuel des espaces de coworking. Une manière pour une société de service d’assurer sa croissance n’est-elle pas de proposer à ses clients la perspective de nouvelles possibilités de croissance ?


OEIL-internet-06-orange-180

En bref

Seen on Set est une plate-forme en ligne sur laquelle les téléspectateurs peuvent naviguer et acheter les meubles, les appareils électroniques et électroménagers, ainsi que les objets décoratifs qu’ils voient dans les films et les séries.

OEIL-vu-par-orangeVéronique B. / Marque, Communication & Publicité


OEIL-internet-08-rose-180

En bref

En Australie, eBay propose l’application mobile « eBay Virtual Reality Department Store » qui permet, une fois équipé d’un casque, d’évoluer au sein d’un magasin virtuel. Chaque article sélectionné du regard se place au premier plan de l’écran et il est possible d’avoir accès aux fiches produit en clignant des yeux.

OEIL-vu-par-roseEmmanuelle S. / Marketing Digital


OEIL-ville-05-rouge-180

En bref

Les Cuistots Migrateurs est un service de traiteur qui propose des cuisines du monde peu connues mitonnées par des chefs réfugiés : Syrie, Afghanistan, Syrie, Sri Lanka, Tchétchénie.

 


OEIL-tendance-04-vert-100

Et aussi…

Dans un rapport publié par Lithium Technologies, 74 % des internautes âgés de 16 à 39 ans déclarent ne pas aimer les publicités ciblées sur les médias sociaux. Par ailleurs, 57 % des consommateurs les plus jeunes expliquent avoir réduit ou stoppé leur usage de certains médias sociaux à cause de ces publicités ciblées qui s’intègrent directement dans leur fil d’actualité.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
OEIL-vu-par-violet signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.