Skip to content

Quand enseignes de mode et de distribution se rapprochent, nouveaux rites de consommation en perspective

Vu au Japon…

La marque nippone d’habillement Uniqlo prépare un vaste partenariat avec la première chaîne japonaise de supérettes, Seven Eleven, pour la conception, la fabrication et la vente de vêtements. L’idée serait de créer une société conjointe pour proposer une nouvelle marque de vêtements vendue en ligne et livrable via les quelques 18 000 supérettes Seven Eleven de l’archipel, ouvertes 24h sur 24, où l’on trouve des en-cas divers, boissons et plats préparés ainsi que des produits de première nécessité. Celles-ci pourraient aussi servir de lieux d’échange en cas d’insatisfaction pour les achats effectués sur le site d’Uniqlo.

Qu’en penser ?

L’initiative conjointe de Seven Eleven et d’Uniqlo vient parfaitement illustrer les nouvelles exigences du commerce : savoir être simultanément présent dans les mondes réel et virtuel… mais sous un mode différent. Ici, il ne s’agit pas pour Seven Eleven de proposer une série limitée en partenariat avec Uniqlo (comme le font régulièrement Carrefour ou Monoprix avec quelques créateurs), mais une gamme complète et exclusive de vêtements proposée à prix abordable, uniquement disponible sur le net et récupérable dans ses magasins. Un mode de retrait «click and collect» qui vient s’installer naturellement dans le rite des achats quotidiens des consommateurs. Et une manière pour l’enseigne, déjà réputée pour l’étendue de ses horaires d’ouverture, d’affirmer son positionnement de «simplificatrice» de l’organisation de la vie. Davantage que par son offre, n’est-ce pas désormais par la manière dont celle-ci est vendue que les enseignes doivent aujourd’hui construire leur positionnement ?


226-ENBREF-vestiaire-collective-petit

En bref

Vestiaire Collective, le portail dédié à la seconde main de mode de luxe, propose un nouvel outil, Wanted, permettant à chacun de solliciter sa communauté de 4 millions de membres pour dénicher le produit qu’il recherche.


226-ENBREF-tommy-hilfiger-petit

En bref

Tommy Hilfiger permet désormais aux clients de certains de ses magasins de visionner le défilé d’automne de sa dernière collection en 3D et sous 360 degrés grâce à un casque de réalité virtuelle.


226-ENBREF-BHV-marais-petit

En bref

Depuis le 17 novembre dernier, et pour une période de deux mois, le site marchand d’achat-revente de produits de luxe d’occasion InstantLuxe dispose d’un corner de 24 m2 au BHV Marais au sein de l’espace maroquinerie.


Et aussi

Selon le Bureau de la statistique britannique, les Anglais sont les principaux acheteurs en ligne d’Europe. La croissance du secteur a en effet été spectaculaire au cours de la dernière décennie : alors qu’en 2005, seuls 44 % des Britanniques pratiquaient le shopping en ligne, en 2014, ils étaient 79 % à avoir réalisé au moins un achat par Internet. Les autres pays comptant le plus d’adeptes de ce nouveau mode d’achat sont le Danemark (78 %), la Norvège (77 %), la Suède (75 %) et le Luxembourg (74 %). Toujours au Royaume-Uni, l’e-commerce représentait 20 % des ventes commerciales en 2013 (contre 16 % en 2009), soit un chiffre supérieur à la moyenne européenne, de 15 %, mais encore loin de l’Irlande (52 %) ou encore de la République tchèque (29 %).