Skip to content

Aller à la rencontre de ses clients : le nouveau défi marketing

Vu sur le net…

Cet été, le site de revente de vêtements de luxe videdressing.com avait imaginé un partenariat original avec l’Hôtel Particulier Montmartre, résidence de tourisme haut de gamme, pour proposer des «séjours mode» aux clients de ses cinq suites. Ceux-ci pouvaient bénéficier d’une garde-robe «luxe» pour la durée de leur séjour, sélectionnée parmi l’offre du site (avec l’autorisation de leurs vendeurs), définie selon leur profil et prêtée gracieusement. Coïncidence ou non, l’enseigne Pimkie a, elle aussi, imaginé un service comparable pour un hôtel situé à Anvers : un «Mini Fashion Bar» constitué de trois looks, adaptés à la ville et à la saison en cours, est mis à disposition des clients dans leurs chambres. Toutes les tailles peuvent être fournies et, à la manière d’un mini-bar, les «produits consommés» sont facturés à la fin du séjour…

Qu’en penser ?

Quand elles ne sont pas centrées sur l’écoute des désirs de leurs clients ou l’analyse des données qui leur sont associées afin de mieux anticiper leurs attentes, les marques tentent toutes d’imaginer des partenariats originaux, plus inattendus les uns que les autres, pour attirer l’attention dans un environnement particulièrement concurrencé. Le rappel de la nécessité pour elles de savoir imaginer, parallèlement à leurs campagnes de communication globale, des «actions de niche» pour affirmer leur identité et toucher plus fortement des sous-populations. En se rapprochant d’un hôtel, videdressing.com sort ainsi de l’univers du e-commerce pour venir se placer du côté du style de vie, tout comme Pimkie qui vient créer la surprise en allant «chercher» des clients potentiels dans un lieu inhabituel et «hors boutiques». Mettre en scène son offre sur son point de vente ne suffit désormais plus. Il faut également savoir la mettre en vie en l’adaptant à chaque moment de consommation de ses clients. Quant aux hôtels, après avoir travaillé leurs décors, leur accueil et leurs services, les voilà eux aussi amenés à inventer des offres et des expériences inédites, capables d’engendrer des souvenirs forts chez leurs clients et de donner envie d’en parler aux autres. Un objectif pas très éloigné de celui des marques …


223-ENBREF-blacklistic-petit

En bref

Blacklistic.fr est une plate-forme accessible depuis son mobile permettant à tous les consommateurs ayant des déboires avec des commerçants ou e-commerçants de publier ses réclamations avec photos et documents justificatifs. Les marques bénéficient d’un droit de réponse.


223-ENBREF-carrefour-petit

En bref

A Schaerbeek (Belgique), Carrefour a récemment ouvert un point de retrait drive sur le parking commun de deux entreprises, la RTBF  et VRT. Ce drive privé, baptisé «afterwork pick-up» est réservé aux 3 000 salariés du site et est ouvert de 15h30 à 20h.


223-ENBREF-google-levis-petit

En bref

Google s’est associé à la marque Levi’s pour développer des vêtements connectés dont certaines zones, sensibles au toucher, permettraient de passer des coups de téléphone ou d’envoyer des messages…


Et aussi

Selon une enquête menée par Affinion International sur les cartes de fidélité, 63 % des clients prendraient les cartes fidélité pour obtenir des promotions et des avantages spécifiques, et seulement 33 % pour un cumul de points. Ils sont 40 % à souhaiter être récompensés pour leur participation sur les réseaux sociaux ou à l’occasion de sondages, et 30 % d’entre eux se disent prêts à participer à un panel sur les questions de programme fidélité et l’expérience utilisateur.