Skip to content

Et si les enseignes s’envisageaient comme des diffuseurs de style ?

OEIL-apostrophe-bleuVu sur le net

Créé en 2013, le site The Socialite Family s’est donné pour mission de montrer au public les intérieurs « inspirants » des familles d’aujourd’hui. Entre source d’inspiration, décryptage des tendances à suivre et blog, le site se veut être le reflet d’un mode de vie urbain, plutôt privilégié et, pour beaucoup sans doute, vite qualifié de « bobo ». Aujourd’hui, c’est La Redoute qui se rapproche du site pour proposer à son large public, une sélection de mobilier, de luminaires et de linge de lit à prix accessibles, inspirée des ambiances présentées par le site.

OEIL-apostrophe-bleuQu’en penser ?

Traditionnellement, lorsqu’une marque envisage un partenariat, elle sollicite le talent d’un créateur afin que celui-ci lui propose son interprétation de son univers à travers une offre en édition limitée. La démarche entreprise par La Redoute avec le site The Socialite Family relève d’une toute autre logique. Tout d’abord, parce que le site n’est, ni porté par un créateur, ni même associé à la création, mais n’est que reflet d’une manière de vivre. Ensuite, parce qu’à travers ce partenariat, ce ne sont, ni un type de produit en particulier, ni une offre large et thématisée qui sont proposés, mais un nombre très restreint de produits sélectionnés comme des signes d’appartenance à un certain style de vie. La Redoute souhaite ici s’adresser à une nouvelle clientèle, mais aussi affirmer son ambition de devenir un diffuseur de style et, ainsi, sortir de son habituelle perception de vendeur de biens au rapport qualité-prix calibré. En captant l’imaginaire associé au site The Socialité Family, La Redoute illustre une nouvelle forme de partenariat, loin des associations trop directes, trop appuyées et désormais trop attendues avec un créateur : un échange émotionnel léger, un clin d’œil référencé, destiné à asseoir l’enseigne dans son époque. Une promesse d’esprit. Une nouvelle notion à définir pour les marques.


OEIL-internet-03-rouge-180

En bref

Airbnb va prochainement mettre en place un outil pour enregistrer les plaintes des voisins de ses locataires indisciplinés.


OEIL-ville-06-vert-180

En bref

À Granville, deux agents immobiliers ont choisi de suivre le modèle des food-trucks en allant à la rencontre de leurs clients, vendeurs ou acheteurs, grâce à une agence mobile.


OEIL-internet-04-rose-180

En bref

Oombrella est le premier parapluie intelligent et connecté. Il envoie une notification sur smartphone si son propriétaire est sur le point de l’oublier et une alerte quinze minutes avant le début de la pluie. Oombrela est actuellement en campagne de financement sur Kickstarter.

OEIL-vu-par-roseM. Becuwe / Etudes stratégiques & Innovation


OEIL-tendance-04-violet-100

Et aussi…

1,1 milliard d’euros, ce serait en France le montant du pouvoir d’achat annuel des 4-14 ans, selon l’étude barométrique « Kids & Teen’s Mirror » menée par Junior City. Ainsi, 20 % des 4-14 ans reçoivent régulièrement de l’argent de poche et des étrennes, notamment à l’occasion de leur anniversaire et des fêtes de fin d’année. Mais tous ne dépensent pas cet argent. Un mois après Noël, seulement 13 % des moins de 10 ans ont dépensé une partie de leur argent, alors que 41 % des collégiens sont « passés à l’acte », indique le baromètre.
(Etude menée auprès de 1 000 foyers avec enfants et actualisée trois fois par an. Derniers terrains : du 12 au 16 novembre 2015 et du 29 janvier au 4 février 2016.)


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
OEIL-vu-par-bleu signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.