Skip to content

Après le «shop in the shop», place au «shop under the shop»

Vu à Paris…

Le 27 novembre dernier, Uniqlo ouvrait son dixième magasin dans la capitale : au sous-sol de la Fnac, rue de Rennes dans un espace de 10.000 mètres carrés jusque-là occupé par les disques. Culture, pull et doudounes cohabitent ainsi de façon inattendue. Sans doute une première en France. Au Japon, l’enseigne Uniqlo teste depuis 2012 ce principe de regroupement sous un même toit (avec une enseigne de produits électroniques et ménagers, Bic Camera) et s’est rebaptisée, pour l’occasion, «Bicqlo». Logique…

Qu’en penser ?

Conséquence de la montée des prix des loyers et de la rareté des espaces, les enseignes réfléchissent à de nouvelles stratégies de développement commercial. Pourquoi ne chercheraient-elles pas à se rapprocher d’autres enseignes qui partagent avec elle le même style de vie ou une même vision de la vie ? Une manière de se différencier de leurs concurrents, de suggérer de nouveaux rites et de nouvelles habitudes à leurs consommateurs comme de venir souligner que l’étonnement est bien devenu le nouveau carburant marketing. Dans le cas présent, il y a fort à parier qu’il y ait beaucoup de points communs entre les clients de la Fnac et ceux d’Uniqlo… Faire passer ses clients à travers une enseigne pour leur permettre de se rendre dans une autre vient aussi éclairer d’un jour nouveau la théorie du « shop in the shop » chère aux grands magasins (reproduire un magasin en miniature pour préserver une expérience d’achat) et renouveler celle, très en vogue, des concept-stores qui font cohabiter des offres qui n’appartiennent pas aux mêmes familles. Une nouvelle approche marketing qui ne devrait pas tarder à donner jour à des opérations promotionnelles inédites.


227-ENBREF-telsaS-petit

En bref

La Tesla S sous régulateur de vitesse intelligent est non seulement capable de s’adapter au trafic, mais aussi de changer d’elle-même de file pour maintenir l’allure initiale.


227-ENBREF-volvo-goteborg-petit

En bref

A Göteborg, pendant les fêtes de Noël, Volvo proposait à certains de ses clients de se faire livrer leurs achats réalisés sur les sites de deux enseignes de jouets directement dans le coffre de leur véhicule grâce à une clé sécurisée permettant au livreur d’y accéder.


227-ENBREF-sfr-monop-petit

En bref

Les 4 400 salariés du groupe SFR de Saint Denis (93) bénéficient depuis le 23 novembre d’un magasin Monop’daily qui leur est entièrement réservé et situé dans leurs locaux.


Et aussi

En France, les 16-30 ans qui ont un smartphone passent en moyenne plus de deux heures par jour sur leur appareil, soit l’équivalent d’une journée par semaine, selon une étude TNS-Sofres publiée le 30 novembre. C’est moins que la moyenne mondiale pour cette génération (3,2 heures par jour pour ceux qui ont un smartphone), précise cette étude menée auprès de 60 500 internautes dans le monde entre mai et août 2015.