Skip to content

Une nouvelle génération de magasins, lieux de rencontres autant que lieux de ventes

OEIL-apostrophe-orangeVu à Paris…

A l’ère du tout digital, de nombreux sites de e-commerce font le choix, inattendu, d’ouvrir des espaces physiques qui sont, souvent, bien plus que de simples boutiques. A Paris, dans le Haut-Marais, la rue Commines accueille déjà les magasins Hircus, Bonne Gueule et Commune de Paris, tous trois, à l’origine, sites de vente de vêtements en ligne. Rue St Fiacre (Paris 2), le site de mode féminine Sézane a imaginé un « appartement-boutique ». Et lorsque le site de « basiques de luxe », Maison Standards, se décide à avoir pignon sur rue, rue de Poitou (Paris 3), c’est pour proposer un lieu qui est à la fois « un showroom connecté » pour les professionnels, un espace de vente et de rencontres avec les stylistes de la marque pour leurs clients et des bureaux où s’élaborent leurs propres productions.

OEIL-apostrophe-orangeQu’en penser ?

Animés par l’idée de réinventer la relation clients-enseigne qui est à l’origine de leur succès, de plus en plus de sites de e-commerce tentent aujourd’hui l’aventure du monde réel. Conséquence ? Leurs propositions vont bien au-delà du simple espace de ventes, manière de souligner leur intention d’affirmer leur point de vue autant que leur différence avec les enseignes classiques. Un « appartement » pour les uns, promesse d’exclusivité, de complicité, voire d’intimité avec leurs acheteurs. Un « atelier » ou un « laboratoire » pour les autres, qui donne à voir à leurs visiteurs un « work in progress » et leur permet d’accéder aux coulisses de leur création. A chaque fois, des lieux rares et discrets où ce qui est proposé est d’abord un prétexte à échanges et à rencontres destiné à construire ou à consolider un esprit communautaire. Une réponse pertinente aux attentes de « relations singulières », très recherchées par les acheteurs d’aujourd’hui qui sont aussi, bien souvent, des internautes habitués à échanger avec leur marque


OEIL-auto-03-vert-180

En bref

Depuis le 6 janvier dernier, le réseau Marques Avenue/Quai des Marques propose sur ses parkings un service de co-voiturage. Un service qui s’adresse autant à ses clients qu’à ses salariés.


OEIL-boutique-02-violet-180

En bref

En février dernier, dans le nord de Londres, easyJet avait ouvert près de son dépôt de bus easyBus un magasin baptisé easyFoodstore qui ne proposait que des produits alimentaires au prix unique de 25 pence (durant tout le mois de l’ouverture). Ils devraient ensuite se situer autour de 50 pence…

OEIL-vu-par-violet-H50 Véronique B. / Marque, Communication & Publicité


OEIL-boutique-01-rose-180

En bref

« Amazon Pay Mounthly » est un nouveau service qui permet aux clients du site de régler à crédit pour les achats d’un montant supérieur à 400 livres. Les mensualités débutent 30 jours après l’achat et peuvent s’étaler sur 2, 3 ou 4 ans.


OEIL-tendance-02-vert-180

Et aussi…

60% des Français qui achètent des livres ne les gardent pas : 37% les prêtent, 15% les donnent, 5% les échangent et 3% les vendent. (Source : Booxup auprès de 1 277 personnes sur Facebook ; du 1er au 7 janvier 2016.)

 


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
OEIL-vu-par-rose signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.