Skip to content

Et si la découverte des coulisses d’une marque constituait l’ultime expérience client ?

Vu en France…

Du 6 au 12 octobre dernier, Carrefour proposait une opération originale baptisée «J’optimisme côté coulisses» consistant à inviter ses clients à visiter les coulisses de l’un des 200 hypermarchés participant à l’opération. Ceux-ci pouvaient ainsi découvrir, au travers d’ateliers, les différents métiers associés à l’enseigne comme la boulangerie traditionnelle, la fromagerie ou la poissonnerie. Partenaires et producteurs locaux étaient bien sûr parties prenantes de cette opération… Début novembre, le réseau social professionnel Linkedin avait, lui, imaginé (pour la troisième année consécutive) la «journée des parents au bureau» afin de faire découvrir à ces derniers les lieux de travail de leurs enfants ainsi que les différentes réalités de métiers qu’ils ont parfois du mal à comprendre… Plusieurs entreprises comme Starcom’Média, Doro, la Deutsche Bank ou Logitech avaient répondu présent.

Qu’en penser ?

En apparence éloignées, ces deux initiatives, deux «premières», chacune à leur façon, reflètent parfaitement le désir actuel des marques et des enseignes d’aller au-delà du connu et des apparences, manière pour elles d’enrichir leur perception et de nourrir leur relation avec leurs clients. Pour Carrefour, l’ambition était d’emmener ces derniers derrière ses linéaires et de valoriser les hommes qui y travaillent chaque jour. Leur savoir-faire, leur implication et leur enthousiasme au service des valeurs de transparence, d’optimisme, de passion et de responsabilité de l’enseigne. Pour Linkedin, l’objectif, plus inattendu, était de s’installer dans la relation intergénérationnelle : au moment où le monde du travail se renouvèle sous l’effet des nouvelles technologies et où de nouveaux métiers apparaissent, permettre à deux générations de mieux communiquer en les réunissant autour du thème du travail ne permet-il pas à Linkedin de renforcer le lien de confiance qui l’unit à ses clients, qu’ils soient employeurs ou salariés ? Contribuer à la «démystification» du monde du travail peut autant être une mission de marque possible qu’une expérience client inédite.


226-ENBREF-carrefour-orly-petit

En bref

Carrefour a ouvert début novembre son premier supermarché dans un aéroport français, à Orly, et projette déjà d’en ouvrir un deuxième pour développer sa présence dans les lieux de flux. Les tarifs sont calqués sur ceux d’un supermarché de centre-ville classique.


226-ENBREF-iboycott-petit

En bref

I-boycott.org est un projet de plateforme collaborative, soutenu par kisskissbankbank, dont la mission est d’organiser les boycotts de la façon la plus massive possible. Une fois une cause choisie par les internautes, une campagne virale est organisée et un mail est envoyé à l’entreprise concernée qui dispose d’un droit de réponse.


226-ENBREF-uniqlo-petit

En bref

A Melbourne et Sidney, en octobre dernier, les clients d’Uniqlo peuvent vivre une expérience inédite : choisir leur T-shirt (parmi les 600 proposés) selon leur humeur. Leur activité cérébrale est mesurée selon leur réaction à diverses images et vidéos projetées sur un écran.


Et aussi

Une très nette majorité de Français (81 %) n’a pas l’intention d’utiliser son téléphone portable comme moyen de paiement, malgré l’arrivée de telles offres sur le marché, selon un sondage publié fin octobre. Parmi les personnes qui y sont opposées, elles sont 45 % à n’être « pas du tout » prêtes à payer avec leur téléphone portable et 36 % à se dire « plutôt pas » prêtes, précise ce sondage Tilder-LCI-OpinionWay. A l’inverse, ce système convainc 19 % des sondés, dont 6 % affirment être «tout à fait» prêts à l’utiliser (sondage réalisé sur internet les 21 et 22 octobre auprès d’un échantillon de 1.004 personnes représentatif de la population française âgée d’au moins 18 ans).