Skip to content

Après les restaurants sans salle, les restaurants sans cuisinier ?

Vu à Paris

Plateforme de livraison de plats inspirés de la cuisine du sud et présentés dans des bols, Ella Bolerie Méditerranéenne tire autant son originalité de ses recettes que de son mode de fonctionnement. Fort de l’envie actuelle des Français de cuisiner, révélée durant la période de confinement, l’enseigne a choisi de recruter les préparateurs de ses plats, des « Boleurs », parmi ses clients, après inspection de leur cuisine et une étude du potentiel de leur zone de chalandise. Une formation ou une expérience de cuisinier n’est pas nécessaire. L’enseigne compte à ce jour une quinzaine de « Boleurs » installés en Ile-de-France, à Lyon, Marseille, Brest et Lille.

Qu’en penser ?

Bousculé par la crise sanitaire, le secteur de la restauration est en pleine réinvention : après les restaurants sans salle (dark kitchen), voici à présent les restaurants où les cuisiniers ne sont ni présents, ni professionnels. Avec son initiative, Ella vient nous rappeler qu’il est toujours possible de remettre en question le modèle économique de son secteur et que, pour y parvenir, l’observation et la compréhension des modes de vie des consommateurs est la meilleure voie à emprunter. D’un côté, des Français qui, depuis le début de la crise sanitaire, ont pris l’habitude de cuisiner et, pour certains, sont en quête d’un revenu d’appoint qui leur permettrait de rester chez eux ; de l’autre, des plateformes de livraisons de repas dont le succès repose sur une gestion optimisée des stocks (prévision des quantités) et, surtout des flux (délais de livraison), ce qui suppose de réduire au maximum les distances à parcourir. Après les consommateurs qui font les courses des autres et les clients actionnaires des enseignes (cf. Œil de janvier) voici à présent ceux qui cuisinent pour les restaurants. C’est aussi en réinventant le rôle de ses clients que le commerce se réinventera.


En bref

Amazon serait sur le point de lancer, dès le mois prochain, aux Etats-Unis, son propre téléviseur doté de son assistant vocal Alexa.


En bref

En Belgique, l’enseigne Delhaize propose désormais aux entreprises un service d’abonnement permettant à leurs employés de bénéficier d’une remise de 20% dans ses magasins dès lors qu’ils achètent des produits affichant un nutri-Score de A ou B. La réduction est plafonnée à 60 euros par mois.


En bref

L’Oréal et Emmaüs Solidarité viennent d’ouvrir, dans le 10e arrondissement de Paris, un espace solidaire dédié à la beauté et au bien-être destiné aux personnes en situation de précarité. Situé au rez-de-chaussée d’un centre d’hébergement géré par Emmaüs Solidarité, ce lieu s’adresse à toutes les personnes accompagnées par les acteurs sociaux.


L’attrape Œil

Selon l’Agence bio, le marché du bio s’est élevé à près de 13,2 milliards d’euros en France en 2020, en progression de 10,4% sur un an et ce malgré la fermeture pendant des mois des restaurants et des cantines. En 2020, le cap symbolique des 50.000 exploitations engagées en bio a été franchi avec 53.255 fermes (+13% par rapport à l’année précédente), soit près de 12% des exploitations françaises.