Skip to content

Les hôtels n’échappent pas aux attentes actuelles d’éco-responsabilité

Vu à Beaune

Le groupe Accor teste actuellement à Beaune son nouveau concept d’hôtels à petits prix, baptisé Greet et visant les consommateurs sensibles aux nouvelles manières de consommer, plus engagées et plus durables. L’enseigne met pour cela en avant un esprit récup’ avec des éléments de décoration chinés dans les brocantes, les vide-greniers ou les associations. Elle s’est associée à l’Atelier Consommateur et Citoyen, un collectif créé à l’initiative de C’est qui le patron ?! visant à construire son offre avec les consommateurs. Chacun des hôtels labellisés Greet pourra cultiver son propre style, mais avec des points communs à tous comme l’absence de « check-in », de vastes espaces de partage permettant aux clients de l’hôtel comme à ses voisins de se détendre, de travailler ou de se divertir. Il sera aussi tenu d’organiser des « Greet Time », des événements mensuels où seront invités des associations et des acteurs locaux. Prochaines ouvertures : Marseille, Lyon, Rennes et Paris.

Qu’en pensez ?

Sous le coup de nouveaux concurrents incarnés par Airbnb, le groupe hôtelier Accor multiplie les concepts pour continuer à séduire. Après avoir ciblé les millennials avec Jo&Joe, c’est désormais à tous ceux qui se montrent sensibles à la transition écologique et, plus particulièrement, à l’économie circulaire, qu’il souhaite s’adresser à travers Greet. Une démarche pionnière qui vise davantage à rencontrer une vision de la vie qu’un mode de vie, et un terrain sur lequel ses concurrents ne sont pas encore présents… Les grandes mutations sectorielles, et notamment celles de la transparence et de l’éco-responsabilité, portent pourtant de nouvelles opportunités d’expression pour toutes les marques et enseignes. Comment exprimer sa singularité tout en se montrant responsable et créative est l’équation que chacune d’elle doit tenter de résoudre. Avec Greet, Accor vient apporter sa réponse en proposant un modèle d’hôtels alternatif où la reconnaissance passe moins par le signe et le statut que par le partage de valeurs et d’un état d’esprit. Ce qui ne signifie pas que l’expérience client qui y est proposée soit moins marquante que celle des établissements de luxe…


En bref

La Requincaillerie est un projet d’animation locale, basé sur le territoire de Pantin, qui vise à promouvoir les activités de fabrication « par soi-même » et les pratiques de récupération et de réemploi de matériaux. L’association a pour objectif de créer une « fabricothèque » à destination des habitants et des acteurs associatifs et institutionnels du territoire.


En bref

Aux Etats-Unis, tous ceux qui déposent un vêtement de la marque Burberry sur le site du spécialiste de l’occasion The RealReal peuvent bénéficier d’une invitation à prendre le thé et d’une session de shopping personnalisé dans un des 18 magasins de la marque anglaise.


En bref

Après un test réussi, Colruyt est le premier supermarché belge à proposer à ses clients une assistance vocale pour faire leurs courses sur son site ou via son application. En France, Intermarché teste actuellement cette possibilité.


L’attrape Œil

Selon une récente enquête Kantar commandée par le site de vente en ligne eBay, 54% des Français se disent prêts à offrir un cadeau de seconde main. Jusqu’à 68% des 25-34 ans pourraient choisir cette option contre à peine 39% des 55-64 ans. La tendance prend de l’ampleur, puisque les Français étaient 50% à l’envisager en 2018, indique l’étude.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre eux.