Skip to content

Le futur d’Airbnb est déjà là

OEIL-apostrophe-bleuVu au japon

Le mois dernier, au Japon, à Yoshino, petit village du sud du pays, Airbnb a dévoilé la première maison conçue par son propre studio de design : une maison communautaire entièrement en bois qui a pour mission d’accueillir des touristes tout en servant de point de rencontre avec la population locale. Le terrain a été donné par la municipalité et des artisans locaux ont directement participé à sa réalisation. Cette construction est la première d’un projet plus large, baptisé Samara, dont l’ambition est de demander à des architectes d’imaginer des propositions destinées à « explorer de nouvelles attitudes de partage et de confiance ».

OEIL-apostrophe-bleuQu’en penser ?

Souvent critiqué et sans doute désormais un peu éloigné de sa mission première qui était de favoriser les rencontres entre particuliers, Airbnb innove aujourd’hui, tant pour renouer avec ses origines que pour se doter d’une nouvelle image et répondre aux reproches qui lui sont souvent adressés. C’est une autre forme de tourisme que tente de capter ici Airbnb : un tourisme actif, fondé sur l’échange avec les populations locales plutôt que sur la recherche de logements pratiques et pas chers. A la fois réponse à une quête grandissante d’authenticité de la part de ceux qui voyagent et aux difficultés rencontrées au quotidien par ceux qui vivent dans des lieux confrontés à une population vieillissante. D’où l’idée d’associer touristes et vie locale, les premiers pouvant être à l’origine de nouvelles formes d’échanges et d’emplois dont profitera la seconde. Le projet Samara est aussi l’opportunité pour Airbnb de sortir de son métier de mise en relation pour devenir maître d’œuvre en collaborant avec de jeunes architectes dans le cadre de son studio de design et, ainsi, proposer sa vision esthétique du monde. Hier Airbnb suggérait le partage de maisons, il va aujourd’hui un pas plus loin avec le partage de cultures et de traditions. Mais toujours avec les habitants.


oeil-relation-05-vert-180

En bref

Dans les hôtels de la chaîne Nomad, la chambre est affichée avec son prix maximal, puis l’utilisateur peut abaisser son coût en sélectionnant le type d’éclairage souhaité (économique ou non), s’il désire avoir une télévision, couper l’air conditionné ou encore ne pas faire laver son linge tous les jours.


 oeil-auto-07-rouge-180

En bref

Toyota s’apprête à tester à San Francisco, avec la start-up d’autopartage américaine Getaround, une «smart key box», un boitier qui permettra le contrôle des portes et le démarrage d’un véhicule par smartphone. Il suffira de le poser dans un véhicule pour que celui-ci puisse être partagé facilement par l’intermédiaire d’une application mobile.

OEIL-vu-par-rougePatricia B. / L’Observatoire Cetelem


 oeil-mode-02-violet-180

En bref

À Paris, l’e-commerçant allemand Zalando teste actuellement un système de retour-colis express à la demande via le réseau de coursiers Stuart. Un partenariat exclusif qui permet à ses clients de solliciter un retour du produit dans les 30 minutes.


 oeil-tendance-02-rose-100

Et aussi…

44% des Millennials (18-40 ans) déclarent qu’ils préféreraient travailler à leur compte qu’être salariés (51% pour les 18-24 ans). Interrogés sur leur rapport aux marques, les sondés attendent d’elles d’être surpris (80%), qu’elles ne se prennent pas au sérieux (82%) ou encore qu’elles utilisent l’humour et l’autodérision pour communiquer (87%). Etude réalisée par MRCC auprès de 1199 personnes de cette cible pour le magazine Neon (Prisma Media) du 31 mai au 7 juin 2016.


 

Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
OEIL-vu-par-bleu signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.