Skip to content

Qui peut prédire où seront, demain, les constructeurs automobiles ?

Vu à Londres…

A Londres, dans le très chic quartier de Kensigton, Mercedes a conçu six appartements de 100 m², destinés aux voyageurs d’affaires et inspirés des intérieurs de ses Classe S et de ses Maybach, de l’éclairage aux pièces de mobilier uniques. Un système multimédia est placé au centre de chaque appartement, le Black Magic Wall, dont le design fait référence à celui dont sont équipées les voitures. Chaque appartement est à louer pour un prix allant de 300 à 400 livres la nuit. Si ce projet, pour le moment au stade de pilote, rencontre son public, neuf appartements supplémentaires seront prochainement développés à Singapour, avant d’autres villes. Il y a environ un an, Audi signait un fauteuil avec Poltrona Frau et Bentley une ligne de meubles.

Qu’en penser ?

En participant à la conception d’appartements de luxe, Mercedes vient d’abord confirmer la tendance actuelle des marques, tous secteurs confondus, de vouloir apparaître sur des marchés où elles ne sont pas attendues. Les marques multi-facettes au service de l’étonnement des consommateurs. Après son espace de 550 mètres carrés, à Hambourg, mêlant café-lounge, restaurant et événements, ce nouveau projet affirme la volonté du constructeur d’être associé, non plus à un « style de vie » ou à un « statut », notions trop larges et galvaudées, mais à un « art de vivre » aux résonances plus personnelles et électives. Ce ne sont, en effet, ni les performances, ni la puissance, ni même le luxe qui sont ici mis en scène (valeurs déjà acquises par Mercedes et par ailleurs déclinées jusqu’à l’excès par les constructeurs automobiles), mais le design et la technologie qui, tous deux, sont convoqués pour reproduire l’ambiance particulière des véhicules. Une manière pour la marque d’affirmer sa modernité, de rendre son image plus émotionnelle et plus chaleureuse autant que d’installer l’idée, nouvelle, que chez soi pourrait devenir le prolongement de sa voiture


227-ENBREF-porsche-classic-center-02-petit

En bref

Aux Pays-Bas, Porsche vient d’ouvrir son premier Classic Center qui propose sous un même toit la vente et l’entretien de véhicules de collection de sa marque. Plus de 50.000 pièces d’origine ainsi que de la documentation d’époque y sont mises à disposition.


227-ENBREF-aboudabibazar-petit

En bref

A Paris, l’enseigne de prêt-à-porter multimarques Aboudabibazar propose à ses clientes de réserver une de ses boutiques en exclusivité de 19h30 à 21h afin de profiter d’une session shopping personnalisé, sans obligation d’achat.


227-ENBREF-wefarmup-petit

En bref

Wefarmup est le premier site de partage de matériels entre agriculteurs. Les propriétaires de tracteurs, charrues ou remorques mettent leurs engins à disposition d’autres exploitants, moyennant un tarif à la journée. Groupama est partenaire pour les questions d‘assurance.


Et aussi

Selon une étude menée par PriceMinister sur les évolutions du e-commerce durant la décennie, en 2015, la part des Français à avoir vendu sur Internet a atteint 44 % contre 28 % en 2006. Et 47 % d’entre eux ont déjà acheté à des particuliers, contre 34 % il y a dix ans. Les vêtements étaient les produits les plus revendus en 2006, avec 13 % de l’offre CtoC. En 2015, leur part de marché est passée à 29 %. Côté acheteur, les produits les plus achetés à des particuliers en 2006 étaient les DVD, livres, jeux vidéo, pièces informatiques et CD audio. En 2015, la mode arrive en seconde position (19 % des ventes CtoC) derrière les livres (34 %).