Skip to content

Quand Airbnb devient promoteur immobilier pour contourner les reproches qui lui sont adressés…

Vu en Floride

Airbnb a récemment levé 200 millions de dollars pour bâtir ses propres logements, baptisé Niido, conçus comme la réponse aux plaintes de voisinage qui se multiplient dans les grandes villes. Ici, les locataires à l’année pourront sous-louer leur logement jusqu’à 180 jours par an et bénéficieront de services 100% Airbnb comme des rangements sécurisés, l’accès aux chambres via un smartphone, ou un service de ménage et d’accueil des sous-locataires. C’est la société de décoration V Starr Interiors, lancée en 2002 par la championne de tennis Vénus Williams, qui sera en charge du design et du mobilier… Cinq résidences Niido devraient ouvrir d’ici à la fin de l’année. La première se situera à Kissimmee, en Floride.

Qu’en penser ?

Très réactif aux différentes attaques dont il est victime, le site Airbnb ne cesse de multiplier les initiatives pour, à chaque fois, renouveler son image. Après la construction de lieux de vie en coopération avec les habitants locaux (cf. l’Œil de décembre 2016), puis les propositions de séjours construits autour d’une thématique (cf. l’Œil de février 2017), voici désormais le site de locations entre particuliers sur le point de construire ses propres logements conçus pour permettre à leurs propriétaires de mettre plus facilement en pratique leurs envies de location. Puisque le système proposé se heurte à certaines réalités, pourquoi ne pas intervenir sur la réalité ? Voilà ce que s’est dit Airbnb avec cette ultime initiative, véritable «show-room» de son esprit, tant par les services proposés (au service du partage) que par les codes esthétiques (forcément cool) reflets d’une nouvelle attitude face à la possession. De quoi permettre au site d’affirmer, une fois encore, son leadership en inventant une forme inédite d’habitat conçu pour être facilement loué, sorte d’apart’hôtel qui appartiendrait à un particulier. Après les lieux de coworking qui accueillent aujourd’hui des salariés d’entreprises en quête de modernité disruptive, voici les logements privatifs ouverts au public : des rencontres de temporalités et de populations sur fond de services pour optimiser la fluidité des envies.



En bref

Du 21 au 29 avril dernier, grâce à un partenariat noué entre Ikea et la salle de cinéma Max Linder, il était possible de regarder un film dans un des 14 salons de la marque installés. Une quarantaine de séances ont été ainsi proposée dont le programme fut soumis au vote des internautes.

Virginie L. / Marque, Communication & Publicité


En bref

L’application géolocalisée Sauv Life, récemment lancée en France après avoir été testée par le Samu de Lille, a été conçue pour permettre une intervention rapide de citoyens sauveteurs en attendant l’arrivée des secours. Elle localise la victime et les quatre personnes les plus proches qui restent en contact téléphonique avec un médecin durant l’intervention.

Stéphanie C-R. / Marque, Communication & Publicité


En bref

Carrefour s’est associé à Google pour proposer un assistant vocal connecté, « Léa », conçu pour permettre à ses clients de gérer leur liste de courses sur les sites et applications Drive et Ooshop. Léa est aussi capable d’ajouter les ingrédients au panier à partir d’une recette de cuisine et de donner des informations sur les magasins aux alentours comme l’adresse, les horaires ou l’itinéraire.


L’attrape Œil

Selon des sondes placées par Adobe, la part du trafic sur le web émanant de robots atteint 28% au niveau mondial en intégrant les outils de reconnaissance vocale comme Alexa ou Google Home.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.