Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Partie 3 - Le consommateur activiste veut prendre le pouvoir

Esprit de synthèse

1 minute de lecture

LES CHIFFRES CLÉS


35 % des Européens estiment qu’une consommation plus responsable sera imposée par les consommateurs eux-mêmes.

9 sur 10 agissent déjà dans le sens d’une consommation responsable.

5 sur 10 considèrent que la consommation responsable est un objectif majeur.

2 sur 3 ont le sentiment de prendre des initiatives, plutôt que d’être contraints, pour une consommation responsable.

6 sur 10 sont plus attentifs aux effets sanitaires des produits.

1 sur 2 réduira ses dépenses de consommation, quel que soit le secteur.

9 sur 10 ont l’intention de gaspiller moins, de réparer davantage, de ne pas jeter inutilement.

7 sur 10 souhaitent moins de choix de marques pour des prix plus bas.

6 sur 10 souhaitent que les marques soient transparentes sur la fabrication des produits et ne favorisent pas l’obsolescence programmée.
1 Européen sur 2 privilégie les produits nationaux.

4 sur 10 estiment prioritaire de développer le localisme.

1 sur 2 a augmenté ses achats en produits locaux.

4 sur 10 consomment moins de viande depuis trois ans.
Sous-Partie 11
Un activisme bénéfique à la collectivité
L’activisme du consommateur européen n’a pas pour objet des améliorations et bénéfices qui profiteraient à sa seule personne. Loin d’être égoïste, il s’inscrit dans une démarche plus
Fin de l'étude
Le temps du consommateur activiste