Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Partie 4 - Des solutions pour le futur mais des fractures persistantes

Esprit de synthèse

1 minute de lecture

LES CHIFFRES CLÉS

Près de 9 personnes sur 10 pensent que dans 10 ans on achètera encore sa voiture.
2 sur 10 pensent que la voiture sera
un jour gratuite.

LES FRACTURES

  • Les millennials sont plus nombreux que les seniors à croire qu’on achètera encore sa voiture dans 10 ans.
  • Les seniors sont très peu nombreux à croire que la voiture sera un jour gratuite.
  • Les automobilistes des pays émergents sont les plus enclins à vouloir gagner de l’argent avec leur voiture.
  • La voiture possédée et utilisée classiquement remporte logiquement le plus de suffrage à la campagne et dans les zones peu denses.
  • La fracture générationnelle n’est pas évidente pour l’automobile à la mode ancienne.
  • La voiture new age, louée, partagée et « monétisée », est quant à elle clairement l’apanage des villes et même des grandes villes, des jeunes et même des très jeunes.
Sous-Partie 20
Les jeunes et les urbains d’abord
Tout au long de cette étude, nous avons constaté deux fractures autres que géographiques entre, d’une part, les millennials et les seniors, et, d’autre part, les habitants des grandes villes
Fin de l'étude
La fracture automobile