Skip to content

Après le Brand Content, place à l’Auto Content : nouvelles expériences automobiles en perspective…

Vu sur le net  

Premier fruit du rapprochement de Renault et de Challenges (prise de participation par le premier de 40% du capital du second), AEX, pour Augmented Editorial Expérience, est une plateforme de podcasts de différents formats (de 5 minutes à 1 heure sachant que le temps moyen des trajets est de 47 minutes), conçus pour être écoutés lors de ses trajets puis, éventuellement, prolongés sur d’autres supports. Le format intègre une nouveauté : des sortes de liens hypertextes audio qui peuvent permettre de passer d’un contenu à l’autre pour lancer une conversation au sein du véhicule entre les différents passagers.

Qu’en penser ?

Nouveau chapitre de l’histoire de l’automobile, la voiture autonome n’est pas qu’une prouesse technologique. Elle est aussi pour les constructeurs l’opportunité de se doter d’un nouvel imaginaire qui viendrait renouveler ceux de la performance, de la sécurité et du confort. Renault fait le pari de la culture et de l’approfondissement des connaissances à bord de ses véhicules grâce à son rapprochement avec Challenges. Un choix original puisque l’on peut parier que d’autres constructeurs se dirigeront plutôt vers le divertissement ou l’information touristique pour occuper ceux qui n’auront plus l’obligation de surveiller attentivement la route. Quel que soit le thème retenu, réfléchir « auto content », c’est aborder le moment automobile d’une manière nouvelle : collectivement, en appréhendant les relations à bord du véhicule à travers un intérêt partagé, et donc cesser de ne prendre en considération que les seuls goûts et attentes du conducteur, depuis toujours considéré comme « maître à bord ». Une mini révolution. Le choix fait par Renault a, certes, pour effet d’inciter tous ceux qui sont à bord à échanger, ce qui constitue déjà une nouvelle expérience de voyage. Mais il offre aussi au constructeur la possibilité d’aborder le profil de ses clients autrement qu’à travers leurs professions, leurs revenus ou leur lieu d’habitation. Une manière de mieux saisir leurs attentes et leurs modes de vie.


 

En bref

Wallmart teste actuellement dans son magasin de Levittown, près de New York, un Intelligent Retail Lab fondé sur l’intelligence artificielle et conçu pour gérer au plus près l’état de ses stocks ou repérer ses dysfonctionnements (nettoyage, rangement des caddies…). Une manière de tester la réaction de son personnel…

Monique B. / PF Consulting


En bref

Lors du dernier salon VivaTechnology à Paris, Klépierre, un des principaux acteurs de l’immobilier commercial, présentait « Happiness Index », un miroir à reconnaissance faciale (développé par Microsoft et Clear Channel) qui permet de mesurer le degré de bonheur des visiteurs.


En bref

La marque Petit Bateau a récemment investi l’assistant Google en proposant une série de contes pour enfants accessibles à partir de la formule magique « OK Google, ouvre Petit Bateau et raconte-nous une histoire ! ».


Un œil dans le rétro

Au moment où le gouvernement propose de baisser le prix du permis de conduire, certains constructeurs pourraient opportunément s’inspirer de cette initiative repérée par l’Œil en avril 2005…

(société) Eco-mobile

Le fait

Associé à la société Link, Ford France offre désormais aux étudiants la possibilité de louer une Ford Fiesta à l’heure (2€/h, 20€/24h) ou à la semaine via un innovant système de déverrouillage du véhicule par SMS. Pour séduire les jeunes conducteurs (qui consacrent, en moyenne, 1 500 euros à l’achat de leur premier véhicule… de dix ans d’âge minimum), le loueur de voitures Ucar propose, lui, une Fiat Panda neuve, assurance tous risques et entretien du véhicule compris, pour moins de 200 euros par mois.

L’analyse

Conséquence de leurs arbitrages financiers mais aussi de l’évolution de leurs valeurs et de leurs centres d’intérêt : pour les 18-25 ans, l’achat d’une voiture ne s’impose plus avec autant d’évidence que pour leurs aînés. Tentés de délaisser l’achat d’une voiture neuve au profit des loisirs ou des nouvelles technologies, ils ne seront pas toujours (et sans doute, de moins en moins) séduits par les petits modèles économiques que leur prédestinent habituellement les constructeurs. D’où la nécessité pour ces derniers, comme pour les loueurs, d’imaginer de nouvelles offres, accessibles à tous, où la disponibilité, le plaisir de l’usage, voire l’avance technologique du véhicule (système de déverrouillage par SMS) sont davantage valorisés que sa puissance, sa vitesse ou sa possession. Une attente de solutions pour la mobilité plutôt que des signes affichés ?


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre-eux.