Skip to content

Comme les musées, il arrive que les enseignes aillent s’installer hors de leurs murs…

Vu dans la presse 

Coïncidence ou non, on apprenait coup sur coup dans la presse professionnelle, que H&M s’apprêtait à tester dans ses magasins la vente d’autres marques et d’autres produits que les siens, que la Fnac avait installé, fin septembre, pour la première fois, un « shop-in-the-shop » Nature & Découvertes de cent mètres carrés au sein de son magasin de La Rochelle (le groupe Fnac Darty a acquis l’enseigne en juillet dernier) avec une offre dominée par la nature, le bien-être, la décoration et les jeux et que les magasins Franprix (groupe Casino) s’apprêtent à accueillir des « shops-in-the-shops » Hema, l’enseigne néerlandaise à petits prix, qui proposeront plus de 250 références du quotidien (cuisine, décoration, papeterie, textile..). Quinze magasins en région parisienne servent actuellement de test avant une extension à l’ensemble du territoire en fin d’année…

Qu’en pensez ?

Si les « shops-in-the-shops » constituent une pratique courante dans les grands magasins, les voilà qui se multiplient ailleurs et hors de tout motif événementiel. Ici, l’objectif des enseignes qui en accueillent d’autres n’est pas de chercher à mieux répondre aux attentes de leurs clients, mais d’abord de les surprendre et de leur signifier ainsi qu’elles sont en constant questionnement sur leur valeur ajoutée. Une manière de provoquer chez leurs clients un nouveau regard porté sur elles et de faire preuve de vitalité autrement que par la singularité de leur offre. Cette démarche marketing « hors les murs » vient aussi confirmer la volonté des enseignes invitées de profiter des flux de celles qui les invitent pour toucher de nouvelles populations ou parfaire leur image (des petits objets de la vie quotidienne pour Franprix, une dose de nature et de bien-être pour Darty, d’autres horizons pour H&M). Elles imitent en cela les acteurs du net et généralisent l’idée d’un commerce qui viendrait à ses clients et non l’inverse. Elles s’inspirent aussi des marques qui multiplient les partenariats inédits pour toucher le plus de monde possible. Dans le secteur du commerce, comme en politique, il est devenu impératif d’effacer les frontières existantes pour inventer un nouveau monde…


En bref 

Pour répondre à l’intérêt croissant des étudiants pour le secteur de la restauration, HEC s’est associée à L’atelier des Chefs pour proposer un double diplôme Grande Ecole-CAP Cuisine. Une première dans le monde des grandes écoles.


En bref 

La nouvelle boutique de la marque Sézane, à Villiers (75017), comprend un espace conciergerie où il est possible de récupérer ses commandes faites sur le web, mais aussi de poster son courrier ou de recharger son téléphone.


En bref 

A Montpellier, Ikea teste avec Just Eat un service de livraison de repas à domicile. Ce service devrait prochainement s’étendre à Paris.


L’attrape Œil 

Selon une enquête réalisée par l’Institut d’études Feedback, les Français comptent anticiper leurs achats de Noël avec un mois d’avance cette année. Le budget moyen de la moitié des sondés s’élèvera à moins de 300 euros et sera principalement pensé pour les enfants (Enquête réalisée en ligne du 09 au 15 octobre 2019 sur un échantillon total de 898 personnes).


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre eux.