Skip to content

Demain, ce sera davantage pour son esprit que pour son offre qu’une enseigne sera perçue comme attractive

Vu à Trouville-sur-Mer

Reprise par un investisseur, la chaîne de magasins de prêt-à-porter Burton of London démarre aujourd’hui une nouvelle vie sous le nom de Sauvage Poésie, un concept actuellement en test à Trouville-sur-Mer (Calvados) et destiné à être décliné. Il propose une partie de la collection mode de l’enseigne (la plus casual) à laquelle s’ajoute une offre beauté, déco et food sous la forme de marques invitées, nationales (Habitat, Pataugas, Faguo, Kadalys…) ou locales (glacier et torréfacteur normands). Un partenariat avec l’éditeur Phaidon vient compléter l’offre par une sélection de livres. En cas de succès, une trentaine de magasins Burton of London pourrait être ainsi convertie.

Qu’en penser ?

Face aux nouvelles habitudes de consommation et aux acteurs du net, chaque enseigne de prêt-à-porter se demande aujourd’hui comment recréer de la valeur et retrouver son attractivité. Le nouveau concept de Burton vient parfaitement illustrer la démarche à suivre pour y parvenir. Le choix du nom est la première étape et n’est pas à négliger. Poétique, décalé, mystérieux, il ne doit pas être trop explicite pour susciter la curiosité et éveiller les imaginaires. Proposer d’autres marques que les siennes vient ensuite, passage indispensable pour affirmer un esprit «life-style». La démarche peut prendre la forme de marques invitées, issues d’univers éloignés du sien, de collaborations ponctuelles ou encore d’une sélection de livres pour donner une touche inattendue à l’offre. Le troisième volet est celui de l’engagement qui passe ici par un soutien affiché à des producteurs locaux mais qui peut aussi s’exprimer à travers un espace de restauration. Un nom décalé, une offre élargie et des signes d’engagement : comme si l’attractivité d’une enseigne reposait désormais moins sur son histoire que sur l’histoire qu’elle souhaite raconter.


En bref

Demain, mardi 7 septembre, au Canada, H&M lancera sa première plateforme de revente de vêtements entre particuliers, baptisée H&M Rewear. Toutes les marques pourront y être échangées et les vendeurs auront le choix entre empocher directement le montant de leur vente ou bénéficier d’une carte cadeau H&M abondée de 20%.


En bref

La chaîne de prêt-à-porter pour femmes Camaïeu s’apprête à lancer un nouveau service permettant à ses clientes d’échanger leurs jeans si elles ont perdu (ou pris) trop de poids pour rentrer dans les leurs. La garantie « yo-yo » sera réservée aux membres de son programme de fidélité.


En bref

Depuis juillet dernier, Back Market, la place de marché de produits reconditionnés high-tech et électroménager, accueille aussi les boutiques de jeunes marques de moins de 20 salariés pratiquant l’up-cycling. Une page spéciale leur est dédiée, baptisée Back Market & friends.


L’attrape Œil

En 2020, 3,1 kilos de textiles et chaussures par Français ont été collectés. Soit à peine 40% des produits mis à la vente en 2020. Une contraction de 20% par rapport à l’année précédente selon l’éco-organisme de la filière ReFashion. Parmi eux, 56% sont réutilisés et 32% recyclés.