Skip to content

Et si le vintage devenait un nouveau moteur de croissance ?

Vu sur le net

Le site Super Marché s’est lancé, fin 2016, avec l’idée de proposer des collections réalisées à partir de vêtements de seconde main : des pièces uniques imaginées à partir de vêtements d’origines différentes. Au début du mois, Super Marché s’est rapproché de Leboncoin pour mettre au point une collection conçue à partir des vêtements qui y sont proposés, soit une centaine de pièces (dont des accessoires) de 5 à 95 euros disponibles sur Leboncoin depuis le 3 décembre. Autre originalité du rapprochement : les pièces sont assemblées dans un atelier de couture et d’insertion professionnelle à Saint-Denis et 50% des bénéfices réalisés seront reversés à l’association Fashion Revolution France créée après l’incendie du Rana Plaza au Bangladesh.

Qu’en penser ?

Face à l’engouement actuel pour le vintage (moins cher que le neuf, plus singulier et plus responsable) qui a toutes les chances de s’installer durablement dans les comportements d’achats, de plus en plus d’enseignes lui consacrent des espaces au sein de leurs magasins. Un relais de croissance opportun dans le contexte actuel de crise. Super Marché a choisi d’aller plus loin en donnant de la valeur à cette offre vintage et en faisant de ces pièces une matière pour imaginer de nouveaux modèles. Une logique de up-cycling qui n’est, elle aussi, qu’à ses débuts. En se rapprochant de Leboncoin, Super Marché gagne en notoriété, explicite sa vocation et installe l’idée que le marché de la seconde main peut être autant une source d’inspiration que d’approvisionnement permettant à chacun de donner libre cours à sa créativité. Super Marché se positionne ainsi comme un acteur de la mode engagé et créatif. Beaucoup d’enseignes de prêt-à-porter s’interrogent sur le sens des soldes. Plutôt que de chercher à vendre leurs collections passées, pourquoi ne les utiliseraient-elles pas pour imaginer de nouvelles lignes de vêtements ?


En bref

Skoda a imaginé un nouveau système de boucle de ceinture dotée d’un bouton transparent clair dans lequel sont incrustés des diodes allumées en blanc quand il n’y a personne et qui deviennent rouge lorsqu’un passager s’assied sur le siège.


En bref

Sur le site de l’Ikea Museum il est possible de feuilleter l’intégralité des catalogues Ikea depuis sa création. Une manière de mesurer l’évolution de la représentation du modèle familial.


En bref

Bonobo, la marque enseigne de sportswear du groupe Beaumanoir a récemment lancé une notation environnementale permettant à ses clients de mesurer l’impact écologique de leurs achats sur 450 références de la marque pour le moment.

 


L’attrape Œil

A l’approche des fêtes de fin d’année, année si particulière, les Français manifestent le souhait de passer un Noël (presque) comme les autres… D’après la dernière enquête des zOOms de l’Observatoire Cetelem, tout indique qu’il n’y aura pas de rattrapage dans les achats festifs. 1/3 prévoit d’ailleurs un budget inférieur à celui de l’année dernière. Ils n’utiliseront donc pas l’épargne accumulée pour cette occasion. Une habitude au moins est amenée à être bousculée : le mode d’achat des cadeaux. Plus d’1 Français sur 4 (26%) prévoit d’acheter plus de cadeaux en ligne cette année que l’an dernier. Ainsi, il y aura cette année presque autant de cadeaux achetés en ligne (76%) qu’en physique (82%) sous les sapins de Noël.