Skip to content

Et si les magasins s’ouvraient à d’autres offres que les leurs ?

Vu à Biarritz 

Fondés en 1925, les ateliers de chaussures de la marque Le Soulor (relancée en 2017) viennent de s’installer… au sein d’une agence immobilière, Carmen Immobilier, qui a décidé d’ouvrir ses portes à des artisans locaux pour générer du trafic. Dans les 15 mètres carrés qui lui sont alloués, Le Soulor présente ses dernières collections de chaussures, dont celles de randonnée, les best-sellers de la maison. Ce nouvel espace est, dans un premier temps, prévu pour durer six mois, mais d’autres agences du réseau Carmen Immobilier sont invitées à partager, elles aussi, leurs surfaces avec des artisans locaux. A Paris, la marque Le Soulor est distribuée depuis mai dernier dans une librairie du XXe arrondissement…

Qu’en penser ?

Entre les grandes enseignes de la distribution qui désertent les centres-villes (découragées par le montant des loyers et la décroissance du nombre de ses habitants) et les envies d’une nouvelle génération de consommateurs née avec le net (curieuse et impatiente), le partenariat imaginé entre la marque Le Soulor et le réseau Carmen Immobilier vient nous confirmer qu’une part du futur du commerce réside dans sa capacité à inventer de nouveaux modèles. Inventer de nouveaux modèles, c’est tout d’abord faire tomber les frontières. Frontières des secteurs et des marchés, frontières des rites et des habitudes, frontières du réel et du virtuel et aussi, bien sûr, frontières psychologiques. Et si une agence immobilière devenait un point relais, un showroom ou un lieu de rencontres ? Et si une marque locale pouvait compter sur les commerces locaux pour la représenter ? Pourquoi une petite marque devrait-elle nécessairement posséder son propre réseau de distribution dès sa naissance ? Inventer de nouveaux modèles, c’est aussi savoir faire des magasins des lieux d’étonnement ou d’émotions pour les sortir de leur seule fonction de nécessité économique. Pourquoi toujours savoir à l’avance ce que l’on va trouver dans l’enseigne où l’on se rend ? Pourquoi ne pas mixer l’attendu et l’inattendu dans un même lieu de vente ? Ici, le réseau d’agences immobilières Carmen communique des valeurs de soutien et d’encouragement, la marque Le Soulor dispose d’une opportunité aussi nouvelle qu’inattendue pour se présenter et venir rappeler son origine locale… et chacun peut bénéficier du flux de clientèle de l’autre… Car, sortir des sentiers battus ne signifie pas perdre de vue l’essentiel…


En bref

A Oslo, les taxis électriques seront tous prochainement équipés d’un système de recharge sans fil qui leur permettra de fonctionner 24/7.


En bref

En Belgique, la commune de Woluwe-Saint-Lambert offre une prime de 1 500 euros à toute personne qui abandonne l’usage de sa voiture. La prime est versée de façon échelonnée sur 5 années afin que les bénéficiaires restent résidents de la commune…


En bref

En Suisse, Avec neuf antennes dans l’hexagone, l’association La Cravate Solidaire fournit des tenues aux personnes en recherche d’emploi.


Le mot du mois

Aspirant : après les bobos et les hipsters, les « aspirants » sont un nouveau sociotype décrit par Elizabeth Currid-Halkette, professeure américaine de politique publique. Les aspirants sont des personnes qui ne sont pas forcément nanties, mais qui aspirent à être informées, éduquées pour devenir de « meilleurs humains », plus responsables des droits de l’homme et de l’environnement. Elles investissent dans l’éducation de leurs enfants, leur retraite, leur santé, leurs vacances, le sport et la nourriture bio et équitable plutôt que dans les autres biens de consommation.


Les collaborateurs de BNP Paribas Personal Finance participent au repérage des micro-faits de l’Oeil de L’Observatoire Cetelem.
signifie que le fait ou la brève a été repéré par l’un d’entre eux.