Skip to content

Les caravanes de marques seront-elles les nouveaux pop-up stores ?

Vu aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, pour conserver un lien avec ses clients pendant le confinement, Louis Vuitton a imaginé un point de vente mobile sous la forme d’une caravane (un « mobile store ») que ses clients peuvent réserver. Celle-ci vient alors se garer devant chez eux pour leur proposer une sélection personnalisée de vêtements, de chaussures ou d’accessoires. Son aménagement intérieur concentre tout l’univers de la marque par ses codes et le choix des matériaux utilisés. Pour le moment seulement disponible dans trois Etats américains (New York, le New Jersey et le Connecticut), il est prévu que ce service soit rapidement étendu.

Qu’en penser ?

Très fréquemment utilisés par les enseignes alimentaires et le secteur de la banque et de l’assurance dans les années 50-60, le principe des caravanes venant à la rencontre des populations isolées avait disparu sous le coup du développement des centres commerciaux et des réseaux sociaux. Le voilà qui réapparait peu à peu. Decathlon l’envisage comme un pop-up store permettant de découvrir une partie de son offre et de se familiariser avec son site. Louis Vuitton, comme un moment de rencontre privilégié et personnalisé avec ses meilleurs clients. Sa caravane n’arrive pas sur la place du village pour créer l’événement et s’adresser à tout le monde, mais à proximité du domicile de ses clients pour leur permettre de vivre une expérience singulière dont ils se souviendront et qu’ils ne manqueront pas d’évoquer sur les réseaux sociaux. Ce nouveau commerce mobile, ni magasin en réduction, ni vraiment destiné à vendre, pourrait incarner une des figures possibles du commerce de demain : un commerce agile, capable de jouer avec sa taille, entre flagships pour soigner son image et magasins mobiles pour venir à la rencontre de ses clients et leur proposer des expériences inédites mixant sélection de l’offre et rencontres personnalisées.


En bref

L’enseigne de parfums et de cosmétiques Marionnaud a récemment ouvert un premier salon de coiffure dans son magasin de Vincennes. Elle s’est associée pour l’occasion à L’Oréal.


En bref

Présenté au CES de Las Vegas, le colis réutilisable de la startup française LivingPackets est doté d’une étiquette numérique et d’un arsenal de capteurs permettant de s’assurer que le produit a été transporté avec précaution. Ces colis peuvent ensuite être réutilisés. Cette année, cinq magasins Boulanger les expérimenteront.


En bref

En Belgique, l’hypermarché Cora de Rocourt accueille désormais un corner Cash Converters, spécialiste de l’achat et de la vente d’articles de seconde main.


Le mot du mois

Dédiésélisation : mot qui désigne l’ensemble des actions visant à réduire la proportion de véhicules à moteur diesel. Il vient de rentrer dans l’édition 2020 du Petit Larousse comme Ecoplastique, Darknet, Uberiser ou Adulescent (adolescent + adulte).