Skip to content

Pour continuer à attirer dans leurs magasins, certaines enseignes n’hésitent pas à s’éloigner de leur territoire d’origine…

Vu à Paris

Après Kiabi, Gemo et Jacadi, c’est au tour d’Eram de tester un espace dédié à la mode d’occasion dans ses magasins. Mais ici, l’originalité est pour la marque de sortir de son marché d’origine, les chaussures, en proposant des vêtements de toutes marques. Son premier « corner vintage » est installé sans sa boutique du boulevard de Sébastopol à Paris où il occupe 30 de ses 200 mètres carrés. En cas de succès, cet espace sera ensuite testé en régions avant un développement national dans une trentaine d’adresses. En parallèle, Eram a aussi mis en place un système de reprise de chaussures de toutes marques qu’elle reconditionne en magasin, devant ses clients, autour d’un meuble de cordonnier, manière de créer de l’animation et de souligner son savoir-faire.

Qu’en penser ?

La tentation de nombreuses enseignes (mass market comme premium) de proposer du vintage parmi leur offre habituelle est révélatrice d’une mutation qui affecte autant la distribution que les consommateurs. Pour les représentants de la première, le vintage est une manière de se diversifier, d’affirmer leur engagement (responsabilité, éthique et circularité) et d’attirer dans leurs magasins une clientèle plus jeune et plus fashion séduite par la proposition. Pour les consommateurs, le vintage est d’abord une opportunité pour continuer à consommer dans un contexte économique tendu, mais aussi une promesse de différenciation et une réponse à leurs attentes de sens dans leur consommation. Le vintage coche toutes les cases de l’air du temps… Alors que toutes les enseignes cherchent des expériences clients marquantes, la plus simple et la moins technologique d’entre elles n’est-elle pas de proposer des offres décalées, surprenantes de prime abord, mais toujours complémentaires de leurs propositions habituelles ? Une manière de venir rappeler qu’une enseigne n’est pas une addition d’offres, mais une proposition de style de vie…


En bref

Une start-up britannique, The Magical Mushroom Company, a mis au point un matériau d’emballage léger réalisé à partir de champignons, pouvant résister à la chaleur et être immergé dans l’eau, Quand il faut de cinq à sept ans pour qu’un arbre soit utilisé pour fabriquer du carton, sept jours suffisent pour faire pousser des champignons.


En bref

En collaboration avec Google, Orange vient de lancer un nouveau smartphone low-cost sur le marché africain et moyen oriental. Baptisé Sanza Touch, il s’agit du premier smartphone 4G Android vendu au prix de 30 dollars. Quelques applications sont préinstallées dont Orange Money…


En bref

L’enseigne King Jouet a annoncé son intention de commercialiser, début 2021, une offre de pièces détachées, de notices et de modes d’emplois pour inciter à réparer un jouet plutôt que de le jeter.

 


L’attrape Œil

D’après le premier volet d’enquête des zOOms de l’Observatoire Cetelem sur le rapport des Français au luxe, moins d’1 Français sur 3 (31%) déclare s’offrir régulièrement des produits ou expériences de luxe. Dans les motivations qui sous-tendent l’achat d’un produit ou d’une expérience de luxe, se faire plaisir est au cœur des enjeux (88%). Il s’agit non seulement d’apporter une part de rêve dans le quotidien (82%) mais également d’investir dans de la qualité (88%), dans un produit qui pourra durer (73%).