Skip to content

Surprendre et rassurer : l’équation à résoudre par le commerce du monde d’après…

Vu à Paris

Le 10 mars dernier, le groupe MK2 inaugurait un nouveau lieu mixant hôtellerie et cinéma installé au-dessus de son multiplexe de la place de la Nation. Baptisé Hôtel Paradiso, chacune de ses trente-quatre chambres et de ses deux suites peuvent se transformer en salles de cinéma privées projetant tout ce qui est ou a été à l’affiche depuis trois mois ou issu des meilleures plateformes de VOD. L’établissement propose aussi des projections sur sa terrasse avec vue sur les toits de Paris. De leurs côtés, les architectes parisiens Pierre et Nicolas Chican ont imaginé une salle de cinéma, Oma Cinéma (qui devrait ouvrir prochainement), où les balcons sont devenus des alvéoles inspirées des loges de théâtres, posées les unes au-dessus des autres et dotées de canapés et de fauteuils disposés sur une pente plus forte que d’habitude pour donner le sentiment de flotter face à l’image.

Qu’en penser ?

La salle de cinéma telle que nous la connaissons, où chacun est assis l’un à côté de l’autre, risque de ne pas survivre à la crise sanitaire. D’où la nécessité de se demander dès aujourd’hui à quoi elle pourrait ressembler demain. Pour MK2, aller au cinéma consisterait à pouvoir voir, dans un cadre intime, un film récent qui n’est plus à l’affiche. Comme chez soi, mais hors de chez soi et sans que cela ressemble à une soirée Netflix. Pour les auteurs du projet Oma Cinéma, il s’agirait d’un moment de partage entre amis qui pourrait ensuite se prolonger autour d’un bar situé à l’entrée de la salle. Dans les deux cas, des expériences cinéma plus fortes que lors des projections traditionnelles car en rupture avec nos habitudes et marquées par un partage émotionnel rassurant et chaleureux. Surprendre pour donner envie de venir et rassurer en suggérant la possibilité d’un entre-soi : deux nouvelles obligations que devrait aussi prendre en compte le commerce quand il doit imaginer à quoi son futur pourrait ressembler…


En bref

Inspiré par Netflix, Gameflix est un service de location de jeux de société par abonnement. Selon la formule, un, deux ou quatre jeux par mois à tester chez soi. Parfait pour les soirées couvre-feu…


En bref

Mastercard et Samsung se sont récemment rapprochés pour développer une carte bancaire biométrique avec laquelle l’autorisation d’achat nécessaire se fera par une simple pression du doigt.


En bref

Castorama propose depuis peu un service de collecte… de vieux jeans. Ceux-ci seront transformés en isolant acoustique et thermique. Une opération menée en partenariat avec Le Relais, association en faveur de la réinsertion professionnelle.


L’attrape Œil

Le télétravail joue en faveur du e-commerce puisque, selon une étude menée pour la Fédération de la Vente en ligne (Fevad), si 37% des Français ont davantage acheté en ligne depuis le début de la crise, cette proportion grimpe à 45% parmi les télétravailleurs. Et quand 87% de Français reportaient leurs achats physiques vers internet, 92% des télétravailleurs faisaient de même.