Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Partie 3 - Des solutions d'une nouvelle mobilité qui doivent encore faire leurs preuves

Esprit de synthèse

1 minute de lecture

LES CHIFFRES CLÉS

1 personne sur 2 pratique le covoiturage en tant que passager pour dépenser moins.
1 millennial sur 2 pratique le covoiturage ou l’autopartage pour gagner de l’argent.
4 sur 10 le pratiquent pour se rendre utile aux autres.
1 sur 2 s’adonne à l’autopartage autant pour
gagner de l’argent, faire un geste pour l’environnement que pour des raisons pratiques.
6 sur 10 ne souhaitent pas louer leur voiture pour éviter qu’elle soit détériorée.
6 sur 10 considèrent que l’enregistrement d’informations à l’intérieur de leur véhicule est une atteinte à leur vie privée.
1 sur 2 a peur que ces données soient détournées.
1 sur 2 ne souhaite pas de publicité sur sa voiture pour ne pas se faire remarquer.

LES FRACTURES

  • Dans les pays émergents, le choix du covoiturage est plus qu’ailleurs d’ordre économique.
  • Les seniors privilégient le covoiturage pour le respect de l’environnement.
  • En matière d’autopartage, les seniors privilégient l’écologie et la praticité au gain d’argent.
  • Les habitants des économies matures sont beaucoup plus réticents que ceux des pays émergents à vouloir mettre à disposition leur véhicule pour de l’autopartage.
  • Les seniors sont plus attachés à la préservation de leur vie privée concernant leur véhicule.
Sous-Partie 15
La voiture, un espace qui reste protégé
Clairement, le gain d’argent est dominant pour envisager la pratique de l’autopartage et du covoiturage. Pour autant, il ne saurait s’affranchir de toutes limites. Notamment celles de la sphère
Sous-Partie 17
L’automobile, pour longtemps encore
La voiture questionne, pose problème, séduit, attire, prête le flanc aux critiques, stimule les innovations… Une chose est sûre, on n’a pas encore fini d’en entendre parler. C’est ce que n