Skip to content

Quand toutes les enseignes d’une rue se mobilisent en faveur d’une cause, c’est l’image de la ville qui en bénéficie aussi

Vu à Londres

Du 18 au 25 septembre dernier, dans le cadre de l’initiative britannique Sustainable September, se tenait sur Oxford Street un événement exclusif baptisé Beyond Now imaginé par une trentaine de magasins situés sur cette prestigieuse artère. Pour l’occasion, John Lewis avait ainsi organisé un « festival durable » de deux jours, les samedis 18 et 25 septembre, au cours duquel l’enseigne proposait les produits et les services les plus éthiques et durables du moment, Selfridges avait conçu un pop-up Second Hand September en collaboration avec la styliste Bay Garnett et Oxfam alors que Urban Outfitters mettait en avant son corner Urban Renewal en partenariat avec une entreprise de recyclage et que H&M lançait du 14 au 30 septembre un concours dont l’objectif était de recycler le plus grand nombre possible de vêtements. Nike et New Balance étaient également de la partie.

Qu’en penser ?

Inspirée des animations commerciales habituellement imaginées par les villes, l’opération Beyond Now s’en différencie cependant puisqu’elle ne concerne qu’une seule rue et qu’il est ici davantage question de bonne conscience que de bonnes affaires. Son caractère circonscrit vient accentuer sa dimension événementielle et son ambition, souligner l’esprit collaboratif qui anime les enseignes qui y participent autant que leur désir de dépasser leurs habituels discours centrés sur leurs offres. En se mobilisant en faveur d’une même cause, elles font aussi la preuve qu’elles peuvent ainsi contribuer à la revitalisation des centres-villes en y suggérant un nouveau regard. Pendant deux semaines, on ne se rendait plus seulement sur Oxford Street pour faire ses courses, mais pour participer à un mouvement écologique et responsable dont l’image ne manquera pas de rejaillir sur celle de la ville et de ses habitants. La prochaine étape ne pourrait-elle pas consister à imaginer une offre commune, conçue par les enseignes participantes sur un mode collaboratif, qui viendrait à la fois porter leurs valeurs et celles de leur rue ?


En bref

La semaine dernière, Citroën présentait un concept de véhicule électrique autonome capable de transporter des passagers mais aussi des colis en milieu urbain. Baptisé « Citroën Skate », il évoluera à 25 km/h et pourra autant livrer des repas ou des colis que transporter des gens à l’aéroport… entre autres…


En bref

Depuis début septembre, le gouvernement chinois oblige les entreprises qui développent des jeux vidéo en ligne à limiter le temps de jeu pour les mineurs à trois heures par semaine.


En bref

The Body Shop vient d’ouvrir à Dijon et à Lyon un nouveau concept de boutiques baptisé « Activist Maker Workshop » dont l’agencement comporte des éléments de mobilier de seconde main. Un concept déjà présent à Londres.


L’attrape Œil

D’après la dernière enquête des zOOms de l’Observatoire Cetelem sur la prise en compte du bien-être animal, 58% des Français déclarent avoir réduit leur consommation de viande pour des raisons éthiques et 63% accepteraient de payer plus cher des produits s’ils garantissent le respect du bien-être animal. (Enquête réalisée par Harris Interactive du 1er au 2 septembre 2021 auprès de 1 005 personnes.)