Skip to content

Comment Ford entend faire face à la pénurie de composants électroniques

(ETX Daily Up) – Face à la pénurie de composants électriques dont souffre actuellement le secteur automobile, le constructeur américain Ford a décidé de prendre les devants. C’est ainsi qu’il vient de s’allier avec son compatriote GlobalFoundries, spécialiste en semi-conducteurs, afin de pouvoir maitriser à l’avenir la production et l’intégration de ses propres puces dans ses futurs modèles.

C’est le début de la crise dans le secteur de l’automobile avec la pénurie, pourtant annoncée, de certains composants électroniques. Alors que des constructeurs, à l’image de Volkswagen, décident de suspendre la production de certains face au manque de composants électroniques, d’autres annoncent des retards, comme Tesla, ou suppriment certaines options, comme BMW.

Afin de ne plus être pris au dépourvu, Ford a décidé de s’associer à GlobalFoundries pour l’approvisionnement en puces de ses futures voitures. La société américaine est aujourd’hui l’une des plus importantes fonderies indépendantes de semi-conducteurs au monde.

L’accord signé entre les deux entreprises prévoit un premier approvisionnement en semi-conducteurs pour la gamme actuelle de véhicules de Ford ainsi que pour toute sa partie recherche et développement. L’idée est dont de fournir des puces dédiées au système d’aide à la conduite du véhicule, mais aussi à tout ce qui concerne la gestion de la batterie et des différents réseaux embarqués participant à rendre la voiture plus sure et autonome.

En collaborant ainsi avec un fabricant indépendant, Ford ne souhaite donc plus dépendre à l’avenir des géants du secteur des semi-conducteurs. D’autres pourraient prendre la même direction.

(Crédits photo : Courtesy of Ford Ford usine Valence)