Skip to content

Comment négocier sa prime d'assurance auto en raison du confinement

(ETX Studio) – En cette nouvelle période de confinement, de nombreux automobilistes sont amenés à ne plus utiliser leur voiture, notamment en cas de télétravail. Si tel est le cas, ils peuvent légitimement demander une révision de leur prime d’assurance, en raison de la diminution du risque lié au confinement. Pour leur venir en aide, l’association UFC-Que Choisir a mis en ligne un modèle de lettre à envoyer à son assureur.

Le temps est venu de négocier une remise si celle-ci se justifie pour cause d’immobilisation contrainte du véhicule. De nombreux automobilistes sont donc en droit de demander une diminution de leur cotisation ou tout du moins un geste commercial. La loi prévoit en effet que n’importe quel assuré peut obtenir une réduction du montant de sa prime en cas de diminution du risque au cours de son contrat. Au final, cela peut représenter plusieurs dizaines d’euros par automobile. Les motos sont bien évidemment aussi concernées. En cas de refus, il est conseillé de jouer la concurrence pour faire des économies sur son assurance automobile.

A noter que l’UFC-Que Choisir exhorte les pouvoirs publics à l’imposer si jamais les assureurs dans leur ensemble se montrent trop réticents. Enfin, l’association exige également des assureurs le respect de la parole donnée avec une stricte modération tarifaire des cotisations prévues pour 2021.

Télécharger la lettre type de l’UFC-Que Choisir : quechoisir.org

(Crédits photo : busracavus / IStock.com )