Skip to content

Le trafic automobile a doublé dans les grandes villes depuis la fin du confinement

(Relaxnews) – C’est à Paris que la progression est la plus spectaculaire en matière de déplacements automobiles entre la période de confinement et le déconfinement, selon les données cumulées de Here Technologies, Ipsos et Mobimétrie. Dans la capitale, le trafic a ainsi augmenté de 122% en trois semaines en mai 2020.

Les autres villes qui ont vu leur trafic plus que doublé sont Épinal (+105%) et Marseille (+102%). En réalité, presque toutes s’approchent de ce constat avec des hausses comprises entre 92 et 98% du nombre de déplacements enregistrés à Toulouse, Lille, Rennes, Nantes et Lyon. Ces chiffres correspondent à la différence de déplacement entre les semaines du 4 au 10 mai et du 25 au 31 mai 2020.

Depuis le 11 mai et le début d’un déconfinement progressif, les Français circulent à nouveau pour se rendre au travail, faire leurs courses, voir des amis, ou pour leurs loisirs. Même si le trafic n’a pas encore atteint son niveau habituel, il ne cesse de progresser semaine après semaine.

L’indice Mob.index de Mobimétrie repose sur les données de densité de trafic fournies par HERE Technologies, puis retraitées et analysées par Ipsos. Elles ont été collectées à partir de signaux GPS de véhicules individuels et de flottes commerciales en circulation.

(Crédits photo : B&M Noskowski / IStock.com )