Skip to content

Plus de 260 gigawatts supplémentaires consacrés aux énergies renouvelables dans le monde en 2020

(ETX Studio) – La pandémie n’a pas freiné le déploiement des énergies renouvelables. Au contraire, l’installation de ce type de structures à l’échelle mondiale a augmenté deux fois plus vite qu’en 2019. En 2020, plus de 260 gigawatts supplémentaires de capacité en énergies renouvelables ont été mis en place.

D’après le rapport de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la capacité mondiale de production d’énergie de sources renouvelables s’élevait en 2020 à 2.799 gigawatts (GW), soit 260 GW de plus en un an. 80% de toutes les nouvelles capacités d’électricité mises en place exploitent des sources renouvelables. Si l’hydroélectricité domine encore la capacité mondiale (1.211 GW), l’éolien et le solaire concentrent à eux deux 91% de la progression observée entre 2019 et 2020.

« Malgré les défis et l’incertitude qui ont plané sur 2020, les énergies renouvelables sont devenues une source d’optimisme fondamental pour un avenir meilleur, plus équitable, résilient, propre et juste », déclare Francesco La Camera, Directeur général de l’IRENA.

La Chine consolide sa volonté de se positionner sur le secteur des énergies renouvelables. En 2020, le pays a acquis 136 GW de capacité supplémentaire, dont 72 consacrés aux énergies éoliennes et 49 pour l’énergie solaire. Les États-Unis ont quant à eux augmenté leur part d’énergies renouvelables de 29 GW (soit une augmentation 80% plus rapide qu’en 2019), dont 15 GW pour le solaire et environ 14 GW pour l’éolien.

L’Afrique poursuit elle aussi son développement. En 2020, la quantité de nouvelles capacités d’énergies renouvelables s’élève à 2,6 GW.

La croissance relative des énergies renouvelables peut aussi s’expliquer par une diminution en termes nets de la capacité de production d’électricité à partir de combustibles fossiles en Europe, en Amérique du Nord ainsi qu’en Eurasie, précise le rapport. Au total, 60 GW de capacités nouvelles à base de combustibles fossiles ont vu le jour en 2020, contre 64 GW en 2019.

(Crédits photo : Romain LONGIERAS / Shutterstock )