Skip to content

Seule la moitié des bornes publiques de recharges électriques promises aux automobilistes seront déployées d'ici fin 2021

(ETX Daily Up) – La France va franchir la barre symbolique des 50.000 points de recharge ouverts au public d’ici la fin 2021. Un chiffre bien loin de l’objectif initial du gouvernement, fixé à au moins 100.000.

Selon le baromètre national des infrastructures de recharge publié par l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) et le Ministère de la Transition écologique, quelque 49.914 points qui étaient ouverts au public au 31 octobre 2021. C’est encore très insuffisant, même si cela marque une progression de 52% depuis le début de l’année.

Malgré un objectif non atteint, il s’agit d’une accélération inédite. Dans le détail, ces 49.914 points de recharge sont répartis à travers 20.621 stations de recharge. La moitié (52%) de ces points de recharge publics délivrent une puissance inférieure ou égale à 22 kW. Le reste est majoritairement composé de bornes d’une puissance comprise en 22 et 50 kW. Au final, seuls 4% de ces points offrent une puissance de recharge supérieure à 50 kW.

Avec près de 470.000 véhicules électriques en circulation en France, le pays compte donc en moyenne 1 point de recharge pour 9 véhicules, ce qui est évidemment insuffisant. A noter que ces points de recharge ouverts au public sont surtout implantés sur des parkings (37%) et que la moitié des aires d’autoroute sont d’ores et déjà équipées de bornes de recharge rapide.

Les autorités se veulent néanmoins optimistes, avec comme objectif de déployer 700.000 bornes de recharge électrique mises à disposition dans l’espace public à l’horizon 2030. En comptant celles installées chez les particuliers et dans les copropriétés, ce sont au total plus de 6 millions de points de recharge qui devraient être déployés en France d’ici moins de 10 ans.

(Crédits photo : Tramino / Getty Images )