Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Ferrari : une hybride cette année et une électrique après 2022

18
fév
2019

(Relaxnews) – Il y a quelques semaines, le PDG de Ferrari annonçait qu’une supercar hybride serait livrée début 2020. Comme le confirme à présent Automotive News, le modèle profitera d’un V8 associé à un moteur électrique.

À l’occasion de la présentation des performances trimestrielles de Ferrari, son PDG Louis Camilleri avait confirmé les intentions éco-respectueuses de la marque au cheval cabré. Celle-ci enrichira son catalogue de déclinaisons hybrides à hauteur de 60% d’ici 3 ans et lancera un modèle électrique « après 2022 ».

Automotive News a révélé davantage de détails quant aux projets d’hybridation de Ferrari. La nouvelle supercar sera dotée d’un V8 et d’un moteur électrique. Ce véhicule (qui ne porte pas encore de nom), sera absent du salon de Genève en mars prochain, mais on le découvrira lors d’un « événement spécial » programmé plus tard dans l’année.

En septembre dernier, le directeur technique du constructeur Michael Leiters avait déclaré : « Le modèle se placera au sommet de la gamme sportive et offrira plus de puissance que la 488 Pista ». Cela signifie qu’il dépassera les 700 chevaux. En dépit de cette impressionnante fiche technique, l’hybride ne sera pas une édition limitée et connaîtra un cycle de vie ordinaire.

Sa motorisation est en réalité un système de seconde génération. Celui de première génération a été mis à profit sur les modèles Formula One et LaFerrari en 2013. Le système électrique assistait un V12 et non un V8.

Si Ferrari rejoint la révolution électrique, le constructeur italien n’en abandonne pas pour autant ses propulsions classiques. Les barquettes en série limitée Monza SP1 et SP2, présentées l’an dernier et dotées « du plus puissant moteur Maranello jamais produit », seront livrées dans l’année.

Il faudra en revanche attendre le fameux « événement spécial » pour connaître toutes les caractéristiques de la future hybride.

(Crédits photo : AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi