Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Le moral des ménages en légère baisse en janvier

26
jan
2018

(AFP) – La confiance des ménages français s’est légèrement dégradée en janvier après deux mois de hausse, malgré un recul des craintes concernant l’évolution du chômage, a annoncé vendredi l’Insee dans un communiqué.

Le moral des ménages, calculé sur la base de soldes d’opinion (différences entre proportion de réponses positives et négatives), a diminué de un point, pour s’établir à 104 points, selon l’organisme public de statistiques.

L’indice se situe néanmoins nettement « au-dessus de sa moyenne de long terme », qui est de 100 points, souligne l’Insee.

Dans le détail, l’opinion des ménages sur leur situation financière à venir s’est légèrement dégradée: le solde correspondant perd deux points et demeure au-dessous de sa moyenne de longue période, souligne l’Insee.

La proportion de ménages jugeant opportun d’effectuer des achats importants est malgré tout restée stable (+1 point). Cette dernière se situe au-dessus de sa moyenne de longue période depuis janvier 2016, selon l’organisme public.

Concernant la situation économique en général, les ménages sont nettement plus optimistes concernant le chômage: le solde correspondant recule de cinq points, demeurant ainsi « bien inférieur à sa moyenne de longue période ».

Les ménages sont par ailleurs largement plus nombreux qu’en décembre à estimer que les prix vont augmenter au cours des 12 prochains mois. Cet indicateur a gagné 16 points, pour atteindre « son plus haut niveau depuis janvier 2014 », d’après l’Insee.

Le moral des ménages, élément essentiel pour évaluer le niveau à venir de la consommation et donc de la croissance, s’est fortement redressé en France ces derniers mois, retrouvant son niveau d’avant-crise.

(Crédits photo : Geber86 / Istock.com )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi