Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

On a trouvé comment fabriquer du plastique biodégradable grâce… au sperme de saumon

06
déc
2021

(ETX Daily Up) – Boiriez-vous dans une tasse fabriquée à partir du sperme de saumon ? Peut-être vous faudra-t-il surpasser votre dégoût pour parvenir à réduire la pollution plastique puisque des chercheurs chinois ont mis au point un nouveau matériau biodégrable grâce à la semence de ce poisson que l’on préfère d’habitude dévorer en sushis et sashimis… 

Et si la solution pour réduire la pollution plastique avait (enfin) été trouvée par une équipe de chercheurs chinois ? Si nous étions le 1er avril, nous aurions pu douter de la véracité de cette trouvaille. Et pourtant, des scientifiques de l’université de Tianjin ont bel et bien extrait l’ADN du sperme de saumon pour mettre au point une substance en forme de gel, pouvant être moulée et s’adapter ainsi à toutes les formes. 

Plus concrètement, on a procédé à la dissolution de ces morceaux d’ADN dans de l’eau, dans laquelle les chercheurs ont également ajouté des polymères dérivés d’huile végétale. Un procédé de lyophilisation a ensuite été mis en oeuvre pour obtenir cet hydrogel particulier. Les secrets de cette technique surprenante ont été publiés dans le Journal of the American Chemical Society. Dans cette publication, on découvre que ce matériau dont l’atout principal est d’être biodégradable a été utilisé pour fabriquer une tasse. Selon les chercheurs, jamais on n’aurait trouvé un moyen de mettre au point un plastique aussi respectueux de l’environnement. Cette matière produirait en effet 97% de moins d’émissions carbone que la fabrication de plastique à base de polystyrène. 

Selon l’association Wings of the ocean, 300 millions de tonnes de plastique sont produits chaque année dans le monde. Entre 8 et 12 millions de tonnes prennent refuge dans les océans. A ces chiffres déjà effrayants, il faut ajouter que 5.000 milliards de morceaux de plastique flottent en ce moment à la surface, selon des estimations scientifiques.

On parie que vous ne regarderez plus votre plateau de sushis comme avant… D’autant qu’il est en plastique non ? 

(Crédits photo : J. Lee – Jeffrey’s Photos / Shutterstock )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi