Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Pourquoi les Japonais ont du mal à se tourner vers les voitures électriques (alors qu'ils adorent l'hybride)

16
déc
2021

(ETX Daily Up) – Ces deux dernières années, les ventes de voitures électriques ont explosé dans tous les pays. Tous ? Non ! Un pays d’irréductibles automobilistes réfractaires au tout électrique résiste encore et toujours. Alors qu’ils plébiscitent les solutions hybrides, les Japonais boudent en effet les modèles 100% électriques. Des problèmes d’infrastructures et de constructeurs locaux encore trop peu impliqués sont en cause.

La part des voitures électriques circulant au Japon est extrêmement faible comparée au reste du monde où la bascule semble, doucement mais sûrement, s’effectuer vers la fin de l’ère programmée du moteur thermique. En fait, il s’agit du seul marché d’importance où le tout électrique ne décolle toujours pas. A cela, plusieurs explications.

La toute première provient des infrastructures en place. Au Japon, la majorité des habitants vivent dans des zones très denses en population, où l’accès à des bornes personnelles n’est pas toujours possible. Il faut alors compter sur des infrastructures publiques, aujourd’hui bien trop insuffisantes pour satisfaire tout le monde. Le pays va néanmoins devoir se doter d’infrastructures dignes de ce nom puisque le gouvernement japonais a d’ores et déjà annoncé l’interdiction de vendre des véhicules neufs essence ou Diesel à l’horizon 2035.

D’autre part, les Japonais ne sont pas franchement encouragés par l’offre des constructeurs locaux. Alors qu’historiquement, Nissan, avec la Leaf, a été un pionnier en la matière, les autres trainent des pieds. Toyota est historiquement engagé dans l’hybride et a finalement pris le virage du tout électrique un peu tard. Le constructeur prévoit néanmoins de sortir pas moins d’une trentaine de modèles entièrement électrifiés d’ici 2030. De son côté, Honda a fait sensation avec sa première petite citadine électrique, laquelle peine toutefois à trouver son public. Globalement, les Japonais n’ont pas encore accès à une offre intérieure digne de ce nom pour être définitivement séduits.

Aujourd’hui, le parc mondial de voitures électrifiées s’élève à près de 13 millions de véhicules, dont 8,5 millions sont des modèles à zéro émission. Même si cette flotte ne correspond qu’à seulement 1% du parc roulant mondial, la dynamique est définitivement lancée, comme le révèle l’étude « Zero-Emission Vehicles Factbook », publiée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF). C’est en Chine qu’il y a le plus de véhicules électrifiés en circulation (5,5 millions), loin devant l’Europe (4,1 millions). Les États-Unis suivent, avec près de deux millions de véhicules électrifiés en circulation.

(Crédits photo : Sean Pavone / Shutterstock )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi