Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Près de 70% des salariés américains sont en télétravail [Chiffre du jour]

29
oct
2020

(ETX Studio) – Compte tenu de la crise sanitaire, près de sept travailleurs américains sur dix effectuent leur job à distance, rapporte une vaste étude élaborée par OwlLabs qui dresse un bilan complet de la situation du télétravail outre-Atlantique. Un contexte qui n’est pas pour déplaire aux salariés concernés. 

Durant son allocution au cours de laquelle il a confirmé l’hypothèse d’un reconfinement à compter de ce jeudi 29 octobre minuit, Emmanuel Macron a déclaré que « partout où c’est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé ». Alors que le droit au télétravail s’apprête à être partie intégrante dans la loi allemande, cette nouvelle façon de remplir ses fonctions est aussi devenue la norme aux Etats-Unis. 

D’après OwlLabs, spécialiste des appareils pour organiser des réunions à distance, 70% des salariés à temps complet travaillent depuis chez eux. Une nouvelle donne qui entre dans les habitudes au point que certains n’imagineraient pas revenir en arrière. Car 77% des Américains le disent, le télétravail rend heureux. Ces répondants le seraient d’autant plus s’ils pouvaient continuer à télétravailler même une fois la crise du covid passée. 23% seraient prêts à revoir leur salaire à la baisse pour bénéficier d’un peu de télétravail. 

Les effets bénéfiques se constatent déjà : les télétravailleurs estiment gagner en moyenne 40 minutes chaque jour en n’empruntant pas les transports en commun et réalisent en moyenne 479,20 dollars d’économies par mois. 

Le télétravail est si bien accepté que 46% de salariés avouent qu’ils chercheraient même un nouvel emploi après la crise s’ils n’avaient plus la possibilité de rester chez eux pour bosser. Les employeurs ont d’ailleurs tout à gagner puisque les trois quarts des travailleurs estiment être plus productifs dans ce format à distance. Cela bouleverserait la vie de nombre d’Américains. 29% pourraient par exemple déménager dans une banlieue de leur région tandis que 12% partiraient même ailleurs. 

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 2.025 salariés à temps complet aux Etats-Unis, âgés de 21 à 65 ans, interrogés en juin et juillet 2020.

(Crédits photo : supersizer / IStock.com )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi