Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Quand les Américains préfèrent le 100% télétravail, les Français aiment mieux aller au boulot

27
oct
2020

(ETX Studio) – Travailler à distance les lundi et mardi et venir au bureau le reste de la semaine. C’est ce que l’on appelle le travail hybride, une nouvelle organisation instaurée par la crise sanitaire. Avec ses annonces imminentes pour enrayer l’épidémie, le gouvernement a-t-il prévu d’imposer cet emploi du temps ? S’il fait consensus auprès des salariés dans le monde, une étude de la messagerie Slack démontre que tous les salariés n’accordent pas la même importance au télétravail : les Américains préfèrent s’abstenir complètement de revoir leurs collègues alors que pour les Français, c’est tout l’inverse ! 

Et vous, vous préférez télétravailler ou aller de temps en temps au bureau ? On se souvient que lors de sa dernière allocution le Président de la République avait engagé les patrons à instaurer le principe d’un ou plusieurs jours de télétravail par semaine. C’est ce que l’on appelle le travail hybride. Une nouvelle manière d’envisager son emploi, qui ravit le plus grand nombre à travers la planète d’après cette étude internationale élaborée par la messagerie Slack. 

L’emploi hybride, l’avenir du marché du travail ? 

Près des trois quarts (72%) des 9.032 salariés interrogés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, au Japon et en Australie approuvent en effet le concept du travail hybride. Les Allemands sont les plus enclins à adopter ce nouvel emploi du temps avec 77% de salariés qui acquiescent à cette nouvelle organisation. De leurs côtés, les Français approuveraient-ils la solution proposée par Emmanuel Macron ? Après les Allemands, ce sont en effet les plus nombreux, soit 74%, à accepter ce fonctionnement. 

Pour autant, les salariés tricolores sont aussi les plus nombreux à confier préférer continuer à aller au bureau, et uniquement au bureau. 14% sont dans ce cas alors qu’ils ne sont que 8% de Britanniques. Les sujets de Sa Majesté auraient-ils répondu en connaissance de cause compte tenu des effets dramatiques de la crise sanitaire sur la population britannique ? Les Japonais et les Australiens sont quant à eux 13% (chacun) à vouloir continuer à aller au boulot. 

Les Américains, eux, ne sont que 11%. Car, aux Etats-Unis, où les télétravailleurs tendent à s’installer dans des destinations vacances pour remplir leurs fonctions, le 100% travail à distance incarne la solution la plus prisée (16%), comparée aux quelque 8% de Japonais qui accepteraient de télétravailler uniquement. Seuls 10% des Allemands et 11% des Français approuvent le télétravail à temps complet. 

Cette étude a été réalisée entre le 30 juin et le 11 août 2020 par Global WebIndex et Slack. 

(Crédits photo : Anchiy / IStock.com )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi