Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Regain d’intérêt pour les appareils de chauffage au bois

28
mar
2018

(AFP) – Les ventes d’appareils domestiques de chauffage au bois sont reparties à la hausse en 2017 après trois années de baisse, tirées par des températures plus froides et une meilleure connaissance des produits, selon l’Observatoire des énergies renouvelables.

Environ 387.000 unités ont été vendues en 2017, ce qui représente une progression de 12%, a indiqué mercredi Observ’ER, qui a collecté des données auprès des industriels du secteur.

Les ventes retrouvent ainsi « un niveau légèrement supérieur » à celui de l’année 2015.

Elles ont notamment été tirées par des températures « plus froides que les années précédentes lors du premier trimestre 2017 ».

Cette progression démontre également « une prise de conscience » des consommateurs, qui commencent à « intégrer l’idée que la filière bois est un atout pour la transition énergétique », affirme Observ’ER.

L’ensemble des segments (cuisinières, chaudières, poêles, foyers et inserts) sont repartis à la hausse.

Les appareils à granulés ont enregistré les plus forts taux de croissance. Le segment, qui a représenté 38% du marché l’an passé, a progressé de 28%. Celui des appareils à bûches a augmenté de 4%.

« Le granulé n’est plus une technologie nouvelle dont les acheteurs n’ont pas entendu parler », explique Observ’ER.

« Aujourd’hui, les particuliers souhaitent s’équiper spontanément d’appareils à granulés, sans qu’il soit besoin de leur présenter le produit », détaille l’observatoire.

Les appareils à granulés offrent en général de meilleurs rendements que leurs homologues à bûches et leur alimentation est moins contraignante puisqu’il faut recharger le réservoir à granulés moins souvent que pour un appareil à bois.

(Crédits photo : NightAndDayImages / IStock.com )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi