Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Citroën C5 Aircross : après la Chine, l’Europe

27
mai
2018

(Relaxnews) – Tout juste un an après avoir présenté au salon de Shanghai un prototype dédié au marché chinois, Citroën choisit de lancer officiellement le C5 Aircross en Europe.

Le segment du SUV compact de 5 places est si prisé qu’il est peu étonnant de voir Citroën introduire cet Aircross en Europe. Le modèle entre en concurrence avec le Seat Ateca et le Nissan Qashqai. Parce que ce segment est actuellement le plus dynamique du marché européen, l’Aircross apparaît cruciale pour le futur de Citroën.

C’est le deuxième modèle du constructeur à bénéficier de la suspension Progressive Hydraulic Cushion, le premier étant la compacte C4 Cactus. Citroën affirme que cette suspension offre une absorption des chocs pour un effet tapis volant au « confort sans égal ».

Le C5 Aircross dispose en Europe d’un intérieur unique « Advanced Comfort » et les trois sièges de sa banquette arrière profitent des mêmes dimensions.

Conçu à partir de la même plateforme EMP2 que les autres SUV du groupe PSA, le C5 Aircross partage la base du Peugeot 3008 et du DS 7 Crossback, mais grâce à son empattement de 2,73 mètres, il est plus imposant que ses rivaux, les Qashqai et Ateca.

Dès le lancement, les acheteurs auront le choix entre un moteur Puretech 130 avec boîte manuelle à six rapports et un bloc Puretech 180 associé à un boîtier automatique à huit rapports. Pour ceux qui préfèrent le diesel, une motorisation BlueHDi 130 sera proposée avec boîte manuelle ou automatique, de même qu’une motorisation BlueHDI 180 automatique uniquement.

Le C5 Aircross sera assemblé à l’usine Citroën de Rennes-La Janais et arrivera chez les concessionnaires d’ici la fin de l’année.

(Crédits photo : Citroën )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi