Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Paillettes : les alternatives écologiques pour faire briller votre Noël

22
déc
2021

(ETX Daily Up) – Pas de paillettes à Noël. C’est la décision prise par plusieurs écoles au Royaume-Uni afin de sensibiliser les enfants à la préservation de l’environnement. En effet, les paillettes « classiques » sont composées de microplastiques qui polluent les océans. La bonne nouvelle ? Il existe des alternatives plus écologiques. 

En déco, dans le maquillage ou dans les vêtements… les paillettes nous mettent des étoiles dans les yeux. Mais l’envers du décor, c’est qu’elles sont composées de particules microplastiques (dont le diamètre est inférieur à 5 millimètres) non biodégradables. Leur taille microscopique passe à travers les filtres des stations d’épuration et les paillettes s’écoulent par flots dans les mers et océans. 

Les paillettes viennent donc s’ajouter à la longue liste des microplastiques, qui représenteraient 85% des plus de 8 millions de tonnes déversées chaque année dans les océans. S’il n’existe pas de chiffre précis pour déterminer la quantité de microplastiques issue des paillettes qui finissent dans les océans, ces accessoires éphémères et colorés doivent faire l’objet d’une sensibilisation, voire d’une interdiction, selon l’anthropologue environnementale néo-zélandaise Trisia Farrelly, qui a lancé une campagne à ce sujet en 2017.

À l’époque, déjà, les établissements scolaires britanniques avaient régi : dix-neuf écoles maternelles britanniques ont supprimé les paillettes de leurs ateliers créatifs de Noël. L’objectif état de faire réaliser au grand public que certains produits de notre quotidien participent à polluer les eaux marines. 

Si vous souhaitez tout de même que votre table de Noël brille de mille feux et que vous n’avez pas encore finalisé vos achats, sachez que des alternatives existent. Plusieurs labels se sont lancés dans la conception de paillettes biodégradables, à l’instar de la marque anglaise Bioglitter, qui livre dans une dizaine de pays d’Europe (dont la France). Lancée en 2010, l’entreprise conçoit ses paillettes à base de plantes qui mettent près de 100 jours à se dégrader. Une autre marque britannique, Eco Glitter Fun, propose quant à elle des paillettes fabriquées à base partir d’un film compostable. 

Si vous souhaitez réduire votre empreinte carbone liée aux transports, vous pouvez aussi vous tourner vers des marques françaises comme Si, si la paillette ou Glitter Paris, qui fabriquent des paillettes en cellulose de plante régénérée. 

(Crédits photo : G-Stock Studio / Shutterstock )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi