Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Voiture électrique: Volkswagen s’ouvre à des partenaires

05
mar
2019

(AFP) – Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé lundi soir vouloir partager la base technique de ses voitures électriques avec d’autres constructeurs pour réduire les coûts tout en espérant établir un « standard ».

Tentant de rattraper son retard sur la concurrence chinoise et américaine, le premier constructeur mondial s’est lancé dans un vaste programme d’électrification des ses modèles.

La plateforme « MEB » doit constituer la base technique commune à l’ensemble des nouveaux véhicules 100% électriques du groupe, lancés à partir de fin 2019.

Partager cette plateforme avec d’autres constructeurs permettrait de réaliser des économies d’échelle et ainsi de « réduire les coûts de la mobilité électrique », a expliqué le constructeur.

La startup allemande e.GO sera le premier partenaire à s’engager dans un tel partenariat, selon Volkswagen.

« Le MEB doit devenir le standard de la mobilité électrique », espère le groupe.

« Nous discutons » de la possibilité d’accorder une licence à Ford, a déclaré à des journalistes le patron du constructeur allemand, Herbert Diess, à la veille de l’ouverture du salon de l’automobile de Genève. Les deux groupes ont déjà annoncé en janvier une coopération sur les fourgons et pickups.

« L’année 2019 sera une année décisive pour l’électrique », a affirmé M. Diess.

Le constructeur prévoit d’investir d’ici 2023 quelque 30 milliards d’euros dans des modèles électriques qui devraient représenter d’ici 2025 « près d’un quart » de sa gamme.

Face à la contrainte de réduction des émissions de CO2 imposée par l’Union européenne, « l’électrique est la seule vraie voie à prendre pour avancer », estimé M. Diess, promettant une voiture électrique « en dessous de 30.000 euros ».

(Crédits photo : VLADIMIR SIMICEK / AFP )


+ D'autres articles

Retour en haut de la page

+ Vous pourriez aimer aussi