Skip to content

Et si les marques devenaient des médias ?

Vu sur TikTok

Depuis cet été, Don’t Call me Jennyfer (DCMJ), l’enseigne de prêt-à-porter préférée des filles de 10 à 15 ans, propose sur TikTok un magazine digital créé et produit spécifiquement pour la plateforme. Nommé Break, « le média qui va te scotcher », il se présente comme « le premier média français full TikTok » et propose, chaque jour, un contenu d’une minute, « du ultra short et du snacking content only ». La marque a par ailleurs abandonné toutes ses présences sur les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram où elle comptait plus d’un million de followers. L’ambition de Break est d’atteindre un million de followers d’ici la fin de l’année.

Qu’en penser ?

L’initiative de Jennyfer vient parfaitement illustrer la volonté actuelle de nombreuses marques de s’éloigner de leur territoire d’origine, industriel, pour privilégier celui, immatériel, de l’échange et de la conversation avec leurs publics (on ne parle plus ici de cibles…) devenu une condition de leur réussite et de leur attractivité. Dans cette démarche, le choix du ton de la relation et du support est déterminant car il véhicule la sincérité de la marque, la preuve de son empathie autant que l’affirmation de sa modernité. En créant un contenu spécifique d’information ultra ciblé, DCMJ signifie son ambition de devenir un média associé à une marque qui a des magasins et non plus simplement une marque qui a des magasins et qui utilise des médias. Une démarche expérimentale fondée sur un processus d’apprentissage nouveau pour les marques qui suppose de leur part de corriger leurs propositions au fur et à mesure des réactions générées au lieu de chercher à imposer leurs décisions et leur storytelling. Mais aussi le plus sûr moyen d’obtenir l’engagement de leurs publics.


En bref

Wallmart, Ford et Argo AI viennent d’annoncer un partenariat pour réaliser des livraisons avec des véhicules autonomes dans les villes de Washington D.C., d’Austin et de Miami. Les véhicules effectueront le dernier kilomètre de la livraison habituellement réalisé par de grands noms du secteur postal aux États-Unis comme FedEx.


En bref

La RATP expérimente actuellement un bus 100% autonome sur la ligne 393, dans le Val-de-Marne. Les tests se déroulent d’abord la nuit… Et les premiers voyages devraient commencer à l’automne 2022.


En bref

Aux Pays-Bas, la chaîne de supermarchés Jumbo propose 200 caisses « bavardes » : des caisses plus lentes permettant aux clients et au personnel de prendre le temps de discuter.


L’attrape Œil

Les résolutions de la COP26 suffiront-elles à apaiser l’anxiété climatique des jeunes ? D’après une étude menée par Kantar en septembre dernier auprès de 10 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans dans 10 pays, 59% des sondés déclarent être « très » ou « extrêmement inquiets » du changement climatique. Une éco-anxiété qui, pour 45% d’entre eux, affecte même leur vie quotidienne, qu’il s’agisse de dormir, de se nourrir, d’étudier, d’aller à l’école ou de s’amuser. (Les conclusions de cette enquête sont à retrouver dans la revue scientifique Lancet Planetary Health.)