Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Partie 1 - Marché Automobile Mondial : De Belles Perspectives De Croissance

Une dynamique prometteuse

3 minutes de lecture

Une croissance à cadences multiples

En 2013, les ventes de voitures ont enregistré une 4e année de hausse consécutive et un nouveau record, franchissant pour la première fois le seuil des 80 millions d’unités. Elles ont ainsi rapidement rattrapé et dépassé leurs niveaux d’avant la crise de 2008, après une période de léger fléchissement due au ralentissement économique.
Cette dynamique est essentiellement due aux croissances des zones émergentes et en transition, pendant que les zones développées subissent encore les conséquences de la crise : les marchés autos n’y ont pas encore rattrapé leurs niveaux d’avant crise. Ainsi, par exemple, 5 millions de véhicules auront ainsi disparu des ventes dans ces zones développées ces 8 dernières années.

Le grand écart des marchés autos

Le podium des trois premiers marchés mondiaux de véhicules légers neufs (VLN) est inchangé depuis 2009, date à laquelle le marché chinois a surclassé le marché américain en lui ravissant la première place.
La croissance des marchés automobiles est essentiellement tirée par les zones émergentes ou en transition, puisque, par exemple, les 8 pays européens étudiés ne pèsent plus que 13,4 % du total, contre 22,2 % en 2005.

Cependant, la crise a eu aussi un impact sensible dans ces zones émergentes, comme la Chine et le Brésil. Un découpage de la période 2005-2013 en deux phases (2005-2009, puis 2009-2013) montre en effet que ces deux pays ont d’abord connu une période de croissance très forte sur la 1rephase, avant de faire face à un net ralentissement en fin de période.
En Turquie et en Afrique du Sud, la dynamique négative en début de période s’inverse en fin de période.
Un contraste saisissant s’exprime entre une Europe déprimée et des marchés japonais et surtout américain, faisant ainsi la démonstration de leur capacité de rebond.

+ de 100 millions d’immatriculations par an !

En prenant en compte les disparités étudiées précédemment, dynamique faible dans les pays développés et forte dans les émergents, on peut prévoir que le marché mondial devrait progresser en moyenne de 3,5 % par an, dépassant ainsi la barre des 100 millions d’unités vendues en 2018-2019.

Sous-Partie 2
L’évolution des parcs autos
Plus le niveau de richesse économique d’un pays est avancé, plus son taux d’équipement automobile est élevé, l’émergence de classes moyennes ayant permis la diffusion massive du produit
Sous-Partie 4
Structure des marchés autos
Le véhicule d’occasion a la cote : dans la plupart des marchés étudiés par L’Observatoire Cetelem, les marchés du véhicule particulier d’occasion sont supérieurs en niveau à ceux du ne