Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

Partie 1 - Consommation en Europe : 2009-2014, les années qui ont tout changé

Internet dope la consommation

3 minutes de lecture

Plus de temps pour les achats sur le net

Le temps consacré aux achats est en croissance, et ce, grâce à Internet. En effet, si le temps en magasin a diminué pour près de 40 % des Européens, le temps sur Internet a lui augmenté pour 1 consommateur sur 2. Cette double tendance de fond est partagée par toutes les catégories de consommateurs, quelle que soit l’évolution de leur situation financière ou leurs contraintes de pouvoir d’achat.

3 types de consommateurs, 3 façons de gérer son temps

1 – Lorsque les consommateurs « se serrent la ceinture», deux stratégies coexistent. Ils peuvent réduire le temps consacré aux achats, comme c’est le cas d’un Européen sur 2 en magasin, 1 sur 4 sur Internet. Ou alors ils peuvent chasser les bons plans et « y regarder à deux fois ». C’est la grande force d’attraction d’Internet, royaume des consommateurs en mal de pouvoir d’achat. Près de 1 Européen sur 2 consommant moins augmente le temps consacré à ses achats sur Internet !
2 – Pour les consommateurs faisant autant d’achats aujourd’hui qu’il y a cinq ans, le temps consacré aux achats est en pleine recomposition. D’une part, il augmente globalement en raison du temps passé sur Internet à préparer ses achats, ce dernier s’étant accru pour quasiment 1 consommateur sur 2. D’autre part, il est parfois arbitré par une présence en magasin plus courte pour 20 % des consommateurs de cette catégorie.
3 – Quant aux consommateurs libérés, là encore deux postures coexistent. 1 consommateur sur 4 augmente son temps passé en magasin, là où 1 sur 5 le réduit. Mais tous restent connectés : 2 sur 3 investissent même plus longuement la toile pour réaliser leurs achats !
En tendance, une amélioration du pouvoir d’achat conduit assez vite à une augmentation du temps passé à consommer sur Internet. Et lorsqu’elle est forte, cette augmentation « s’invite » aussi en magasin. C’est tout le mal que nous pouvons souhaiter à la consommation, et donc à l’économie, pour 2015 !

Un temps moins contraint qu’on ne pourrait le penser…

Décrivant l’esprit dans lequel ils réalisent leurs achats en magasin ou sur Internet, les Européens clament haut et fort qu’ils sont prêts à consacrer du temps aux achats. Certains se plaisent même à « l’étirer », notamment sur Internet.
La problématique dominante ne semble donc pas être celle du manque de temps et de la faible disponibilité, mais plutôt celle d’un consentement au temps : « Côté achats, dites-le avec du temps ! »

Sous-Partie 7
La crise n’éloigne pas le plaisir
Acheter neuf ou d’occasion, c’est avoir, posséder plutôt que simplement utiliser, et cela rime pour nombre de consommateurs avec plaisir ! 20 à 30 % des consommateurs utilisateurs mettent en
Sous-Partie 9
Achat & temps
De 1h30 à 2h : produits alimentaires, équipements pour bricoler ou jardiner, vêtements, linge de maison et autres articles textiles. Environ 2h30 : produits de décoration et d’ameub